Aller au contenu


Photo
- - - - -

Bandeau en haut des pages


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9274 messages
  • Location:Paris
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 19/02/2009 - 13:16

Il est possible sur les sites utilisant Mediawiki de mettre un bandeau d'information en haut de toutes les pages. Cela a été utilisé par exemple sur Wikipédia pour la levée de fonds.

Pourrait-on essayer de le mettre en place sur Wikibéral pour une durée déterminée afin d'inciter aux nouvelles contributions? Ces dernières reprennent progressivement depuis l'ouverture partielle du wiki mais pourraient encore être bien plus élevées vu le trafic de l'encyclopédie.

Je pensais à une formulation du genre : "Savez-vous que Wikibéral est librement modifiable, dans le respect de la neutralité de point de vue libéral ? Pour commencer, cliquer ici". Un lien renverrait vers la conception de la NPOV sur Wikibéral, un second sur la page "comment contribuer".

Qu'en pensez vous?

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#2 jabial

jabial

    Libéral

  • Administrateur
  • 39583 messages
  • Tendance:Anarcap

Posté 19/02/2009 - 21:07

La neutralité de point de vue libéral? Ca veut dire quoi ça? :icon_up:

« Puisque nous vivons une époque où les gens se préoccupent d'"équité" et de "justice sociale", quelle est votre "part équitable" de ce pour quoi quelqu'un d'autre a travaillé ? » Thomas Sowell


#3 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9274 messages
  • Location:Paris
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 20/02/2009 - 01:47

La neutralité de point de vue libéral? Ca veut dire quoi ça? :icon_up:


C'est sensé être au fondement de WL :doigt:

Wikiberal:La neutralité de point de vue

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#4 jabial

jabial

    Libéral

  • Administrateur
  • 39583 messages
  • Tendance:Anarcap

Posté 20/02/2009 - 08:09

Oh purée je demande aux habitués de WL (et en particulier à Copeau) l'autorisation de changer le titre et une partie du texte. Sérieux. Soyons franc et disons "le point de vue libéral". WL est censé présenter le POV libéral ; pour la neutralité il y a WP, qui devrait être en lien sur cette page.

Voici ce que je propose :

WikiBéral est une encyclopédie collaborative libérale appartenant à l'association liberaux.org. La règle, dans une encyclopédie libérale et libertarienne, consiste non pas à rechercher à tout prix une neutralité illusoire, mais à exposer le point de vue libéral, dans le respect des diverses tendances du libéralisme.

Le libéralisme n'est pas un bloc monolithique : ainsi les points de vue peuvent différer très largement entre les libéraux conservateurs, les libertariens (minarchistes ou anarcho-capitalistes), les libéraux de gauche, etc.

Une certaine neutralité de point de vue reste donc nécessaire : elle consiste pour les convaincus d'une des branches du libéralisme à essayer d'être neutre devant les différentes opinions libérales qui peuvent exister sur un sujet donné. Il ne s'agit pas de donner un point de vue intermédiaire mais de ne pas être partial dans son traitement des points de vue libéraux qu'on ne partage pas.

Pour les nouveaux intervenants, toutefois, l'essentiel reste de bien donner un point de vue libéral. Le test est relativement simple : si un point de vue est socialiste (antilibéral de gauche) ou nationaliste (antilibéral de droite) alors il n'est pas libéral et n'a rien à faire sur wikibéral, qui n'est pas et ne s'est jamais présenté comme un wiki politique généraliste.

Un article encyclopédique se doit d'exposer tous les points de vue libéraux sur le sujet traité sans en exclure aucun. Comme le disait Raymond Aron : objectivité ne signifie pas impartialité mais universalité.

Les façons de procéder sont les suivantes :

* ne pas se limiter à l'opinion de sa propre tendance, mentionner aussi les autres (voir les articles impôt, loi);
* affirmer un point de vue en spécifiant l'auteur qui se tient derrière cette affirmation, plutôt qu'en énonçant ce point de vue dans l'absolu ; être précis dans cette attribution (écrire "selon Hayek", plutôt que "selon les libéraux") ;
* quand le sujet risque d'être trop polémique, exposer les arguments des uns et des autres (voir avortement) ; mentionner l'opinion majoritaire, si elle existe et ne fait aucun doute;
* d'une manière général, il peut être prudent d'énumérer les points de vue des tendances principales du libéralisme : conservatisme libéral, classicisme libéral, minarchisme, anarcho-capitalisme, libéralisme de gauche, et quand on les ignore d'indiquer qu'un point de vue est manquant et d'inviter à le compléter dans la page de discussion.


« Puisque nous vivons une époque où les gens se préoccupent d'"équité" et de "justice sociale", quelle est votre "part équitable" de ce pour quoi quelqu'un d'autre a travaillé ? » Thomas Sowell


#5 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9274 messages
  • Location:Paris
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 20/02/2009 - 16:25

Oh purée je demande aux habitués de WL (et en particulier à Copeau) l'autorisation de changer le titre et une partie du texte. Sérieux. Soyons franc et disons "le point de vue libéral". WL est censé présenter le POV libéral ; pour la neutralité il y a WP, qui devrait être en lien sur cette page.

Voici ce que je propose :


Ca me parait une bonne chose en effet. Un toilettage général des pages communautaires serait bienvenu en fait :icon_up:

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#6 Copeau

Copeau

    Dura Lex, Sed Sex

  • Administrateur
  • 13175 messages
  • Location:Pré de l’Asphodèle
  • Ma référence:Talleyrand
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 20/02/2009 - 22:00

no problemo, de toutes façons vous avez compris le message : POV libéral, et neutralité en son sein. Après, appelez cela comme vous voudrez !

« Non serviam ! » Lucifer

« Au bruit des chaines qui se brisent, il nous semble que les nôtres vont devenir plus légères ; et nous croyons quelque moment respirer un air plus pur, en apprenant que l'univers compte des tyrans en moins. » Abbé Raynal

« Écraser l'innocent qui résiste, c'est un moyen que les tyrans emploient pour se faire place en mainte circonstance. »  Goethe

« Il ne sait rien et croit tout savoir. Cela présage indubitablement une carrière politique. » George Bernard Shaw


#7 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9274 messages
  • Location:Paris
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 21/02/2009 - 14:45

Tout cela ne répond pas à ma question originelle :icon_up:

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#8 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9274 messages
  • Location:Paris
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 27/05/2009 - 13:51

J'ai identifié la variable et fait un essai, feedback bienvenu

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png



1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)