Aller au contenu


Photo
- - - - -

Salaire minimum sans SMIC


  • Veuillez vous connecter pour répondre
187 réponses à ce sujet

#141 wpe

wpe

    Littérateur

  • Utilisateur
  • 1039 messages
  • Ma référence:Bastiat, Mises
  • Tendance:Minarchiste

Posté 11/11/2011 - 16:21

Assurances volontaires sur quoi?

En général le jeune en perdition comme tu dis il va pas payer une assurance pour avoir un type sur le palto.
Et le type emm.. il va plutôt engager un flic.
Le vieux esseulé il a en général d'autres soucis que foutre son fric là dedans.
Il ne reste que l'handicapé. Là ok.


Ben tu peux toujours avoir envie de cotiser en te disant que tu n'es pas à l'abri d'être un jour dans la mouise.
«Entre un mauvais et un bon économiste, voilà toute la différence ; l’un s’en tient à l’effet visible ; l’autre tient compte et de l’effet qu’on voit et de ceux qu’il faut prévoir»
Bastiat

"Tout ce qui est collectif est empoisonné. Chaque individu est un monde qui existe par lui-même et n'a pas besoin d'autre justification que son existence en tant qu'être rationnel. Sa liberté est sacrée. Il a le droit de vivre dans une bulle si il veut, ou de tout donner aux autres si il veut. Les deux comportements, de façons très différentes, peuvent produire de grandes choses. Et personne à part les deux personnes en question n'a le droit d'en juger, et encore moins d'intervenir par la force, ce qui n'est rien d'autre que le début du fascisme."
Jabial

"L'essence du Keynésianisme est son incapacité complète à concevoir le rôle de l'épargne et de l'accumulation de capital dans l'amélioration des conditions économiques"
Ludwing von Mises

#142 Marlenus

Marlenus

    Prosateur

  • Utilisateur
  • 2033 messages
  • Ma référence:Friedman
  • Tendance:Anarcap

Posté 11/11/2011 - 18:35

Ben tu peux toujours avoir envie de cotiser en te disant que tu n'es pas à l'abri d'être un jour dans la mouise.



D'etre un jeune en perdition? :mrgreen:
"moi, chuis communiste, dans le sens que je donne à communiste" Lucilio

#143 wpe

wpe

    Littérateur

  • Utilisateur
  • 1039 messages
  • Ma référence:Bastiat, Mises
  • Tendance:Minarchiste

Posté 11/11/2011 - 18:45

D'etre un jeune en perdition? :mrgreen:


Pourquoi jeune ?
«Entre un mauvais et un bon économiste, voilà toute la différence ; l’un s’en tient à l’effet visible ; l’autre tient compte et de l’effet qu’on voit et de ceux qu’il faut prévoir»
Bastiat

"Tout ce qui est collectif est empoisonné. Chaque individu est un monde qui existe par lui-même et n'a pas besoin d'autre justification que son existence en tant qu'être rationnel. Sa liberté est sacrée. Il a le droit de vivre dans une bulle si il veut, ou de tout donner aux autres si il veut. Les deux comportements, de façons très différentes, peuvent produire de grandes choses. Et personne à part les deux personnes en question n'a le droit d'en juger, et encore moins d'intervenir par la force, ce qui n'est rien d'autre que le début du fascisme."
Jabial

"L'essence du Keynésianisme est son incapacité complète à concevoir le rôle de l'épargne et de l'accumulation de capital dans l'amélioration des conditions économiques"
Ludwing von Mises

#144 Rocou

Rocou

    Erudit

  • Utilisateur
  • 10953 messages
  • Tendance:Anarcap

Posté 12/11/2011 - 09:15

C'est mon coté gauchiste, mais si ma situation me le permet, c'est le genre de truc où je cotiserais.


Ha non, le gauchiste c'est celui qui impose la cotisation à tous. Toi, comme tout bon libéral, tu es un humaniste

"Il y a toutes les différences du monde entre traiter les gens de façon égale et tenter de les rendre égaux. Si le premier est la condition d'une société libre, le second n'est qu'une forme de servitude."
Friedrich Hayek.

www.3dprint4ever.fr Wouah, trop rigolo.

www.jimprimeen3d.fr  Des amis.
http://www.gliconseils.com Le Document Unique en Gironde


#145 Marlenus

Marlenus

    Prosateur

  • Utilisateur
  • 2033 messages
  • Ma référence:Friedman
  • Tendance:Anarcap

Posté 12/11/2011 - 09:23

. Toi, comme tout bon libéral, tu es un humaniste



Mouais, alors il y a beaucoup de mauvais libéraux. :mrgreen:
"moi, chuis communiste, dans le sens que je donne à communiste" Lucilio

#146 Rocou

Rocou

    Erudit

  • Utilisateur
  • 10953 messages
  • Tendance:Anarcap

Posté 12/11/2011 - 09:35

Mouais, alors il y a beaucoup de mauvais libéraux. :mrgreen:


Toute proportion gardée, oui.

"Il y a toutes les différences du monde entre traiter les gens de façon égale et tenter de les rendre égaux. Si le premier est la condition d'une société libre, le second n'est qu'une forme de servitude."
Friedrich Hayek.

www.3dprint4ever.fr Wouah, trop rigolo.

www.jimprimeen3d.fr  Des amis.
http://www.gliconseils.com Le Document Unique en Gironde


#147 noob

noob

    Clerc

  • Utilisateur
  • 5104 messages
  • Tendance:Libéral classique

Posté 12/11/2011 - 10:16

Toute proportion gardée, oui.


C'est vrai que parmi les libéraux on trouve tout un tas gens qui par simple snobisme intellectuel se fichent pas mal de la misère qui les entourent.
Comme si c'était du dernier chic de mépriser le pauvre diable d'en fasse, en ricanant "haha, bien fait sale feignant".

Ces gens là font le plus de tort aux idées libérales que n'importe qui d'autres. L'idée se répand qu'on est ou devient libéral parce qu'on veut garder un privilège.
Moralité. Quand les hommes qui font la loi veulent se servir de leur puissance pour ôter à leurs concitoyens la liberté, cette maudite liberté, cette liberté si impopulaire aujourd'hui auprès de nos démocrates, ils devraient au moins commencer par avouer qu'elle donne du pain au peuple, et affirmer ensuite, s'ils l'osent, que c'est là un affreux malheur. Bastiat
L'intelligentsia de gauche, c'est la bonne conscience plus la subvention. J-F Revel
 
Breiz Atoa Tse Toung

Autrement dit, l’animalisme est un féminisme dilaté et non anthropocentrique. Beatriz Preciado

#148 Fenster

Fenster

    Dalaï Lama

  • Utilisateur
  • 3933 messages
  • Ma référence:Hoppe; Kinsella; Bastiat
  • Tendance:Libéral classique

Posté 12/11/2011 - 10:30

C'est vrai que parmi les libéraux on trouve tout un tas gens qui par simple snobisme intellectuel se fiche pas mal de la misère qui les entourent.
Comme si c'était du dernier chic de mépriser le pauvre diable d'en fasse, en ricanant "haha, bien fait sale feignant".

Ces gens là font le plus de tort aux idées libérales que n'importe qui d'autres. L'idée se répand qu'on est ou devient libéral parce qu'on veut garder un privilège.


Il est vrai que si il est saint de dire aux gens qu'ils ont fauté, il n'en reste pas mois qu'il faille dire les choses avec tact.

"Nous battons des oeufs,

Et couic-couic ils sont durs"

 

"Never fruit,

 Never mure,

 Souhaite devenir un figuier"

 

 

 


#149 John Connor

John Connor

    Littérateur

  • Utilisateur
  • 1000 messages
  • Ma référence:F.MAS
  • Tendance:Libéral classique

Posté 12/11/2011 - 12:14

Il est vrai que si il est saint de dire aux gens qu'ils ont fauté, il n'en reste pas mois qu'il faille dire les choses avec tact.


Clair. Je pense que la base de l'engagement libéral c'est le respect de la personne.
" L'homme supérieur demande tout à lui-même ; l'homme vulgaire demande tout aux autres." Confucius

"Laissez le gouvernement percevoir des impôts et répandre des grâces ; mais, pour Dieu, ne l'engagez point à se mêler de nos affaires. Souffrez, s'il ne peut nous oublier, qu'il pense à nous le moins possible. Ses intentions à notre égard sont sans doute les meilleures du monde, ses vues toujours parfaitement sages, et surtout désintéressées ; mais, par une fatalité qui ne se dément jamais, tout ce qu'il encourage languit, tout ce qu'il dirige va mal, tout ce qu'il conserve périt, hors les maisons de jeu et de débauche. L'Opéra, peut-être, aurait peine à se passer du gouvernement ; mais nous, nous ne sommes pas brouillés avec le public. Laboureurs, artisans, nous ne l'ennuyons pas, même en chantant ; à qui travaille, il ne faut que la liberté." Paul-Louis Courier

#150 poney

poney

    Gros posteur

  • Utilisateur
  • 14286 messages
  • Ma référence:Freddie Mercury
  • Tendance:Libéral classique

Posté 12/11/2011 - 19:59

Ha non, le gauchiste c'est celui qui impose la cotisation à tous. Toi, comme tout bon libéral, tu es un humaniste


Ah ouais, oui, oui, je préfère ça Image IPB

edit : je lis vos commentaires et je pense que ça étonne toujours énormément mon entourage quand je me revendique libéral, que je fustige les "indignés", que je ne tape pas sur "les banques" (mais bien la mafia Banque-Etat), … et qu'a coté de ça je fasse quand je peu du volontariat ou que je donne du temps/de l'argent à des ONG.
J'pense que pour beaucoup, liberal = egoiste, ce qui est bien sur très faux. Et il y a peu de chose que je déteste autant que ces auto-proclamés libéraux qui justement donnent raison a cette image d'Epinal.
Dans les quelques trucs d'intelligent qu'a pu dire Didier Reynders, c'était en réponse à une question sur le "libéralisme social" et qui fut "un pléonasme, sinon je ne serais pas libéral". C'est également ce que je pense. Bien sur, il faut voir la définition que l'on donne à "social".

''Je crois que la différence qu'il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c'est que de temps en temps les oiseaux s'arrêtent de voler ! '' Coluche

"L'étatisme est souvent un naufrage personnel" Rincevent

J'ai accepté de parier un bac et non 5! Oui, je sais, je suis un petit joueur. Mais quand tu auras perdu, tu me remercieras de ne pas avoir fait monter davantage les enchêres

 

Je n'ai pas parlé de démission. J'ai parié qu'il n'irait pas au bout de son mandat. La nuance est effectivement de taille et mes chances de l'emporter n'en sont que plus importantes .

 

Rendez-vous fin 2015 pour voir qui aura eu raison

 


#151 Marlenus

Marlenus

    Prosateur

  • Utilisateur
  • 2033 messages
  • Ma référence:Friedman
  • Tendance:Anarcap

Posté 13/11/2011 - 11:59


J'pense que pour beaucoup, liberal = egoiste, ce qui est bien sur très faux. Et il y a peu de chose que je déteste autant que ces auto-proclamés libéraux qui justement donnent raison a cette image d'Epinal.


Autant on peut être libéral sans être égoïste, autant un égoïste a plus de chance d'être libéral vu que le libéralisme lui permettra de ne pas donner.
"moi, chuis communiste, dans le sens que je donne à communiste" Lucilio

#152 Mathieu_D

Mathieu_D

    Super Franchouille

  • Utilisateur
  • 9221 messages
  • Ma référence:Modern Drunkard Magazine

Posté 13/11/2011 - 12:44

Autant on peut être libéral sans être égoïste, autant un égoïste a plus de chance d'être libéral vu que le libéralisme lui permettra de ne pas donner.


Peut être, mais un égoiste qui cherche à recevoir a plus de chance d'être socialiste vu que le socialisme lui permettra de recevoir.

#153 jabial

jabial

    Libéral

  • Utilisateur
  • 39402 messages
  • Tendance:Anarcap

Posté 13/11/2011 - 12:44

Autant on peut être libéral sans être égoïste, autant un égoïste a plus de chance d'être libéral vu que le libéralisme lui permettra de ne pas donner.


Ben non, un égoïste a plus de chances de ne pas avoir d'opinion.
S'il est pauvre il soutiendra un parti qui défend la redistribution des riches aux pauvres. S'il est riche il soutiendra un parti qui défend la redistribution des pauvres aux riches (oui ça existe).


En aucun cas il ne sera libéral, puisque le libéralisme n'est jamais, pour personne, l'opinion politique qui maximise l'intérêt personnel. La cohérence même du libéralisme implique de perdre sur certains tableaux.
« Puisque nous vivons une époque où les gens se préoccupent d'"équité" et de "justice sociale", quelle est votre "part équitable" de ce pour quoi quelqu'un d'autre a travaillé ? » Thomas Sowell

#154 Apollon

Apollon

    Houdini

  • Utilisateur
  • 10372 messages
  • Ma référence:Hayek, Aron
  • Tendance:Libéral classique

Posté 13/11/2011 - 13:08

Si une personne est profondément égoïste, elle rationalisera son égoïsme dans la doctrine politique qui l'arrange.
Pour les hommes politiques en revanche, on les croit plus occupés à tendre aux hommes des pièges qu'à les diriger pour le mieux, et on les juge rusés plutôt que sages. L'expérience en effet leur a enseigné qu'il y aura des vices aussi longtemps qu'il y aura des hommes ; ils s'appliquent donc à prévenir la malice humaine, et cela par des moyens dont une longue expérience a fait connaître l'efficacité, et que des hommes mus par la crainte plutôt que guidés par la raison ont coutume d'appliquer ; agissant en cela d'une façon qui paraît contraire à la religion, surtout aux théologiens. (Spinoza)

hyperboree-apollon.blogspot.com/

#155 jabial

jabial

    Libéral

  • Utilisateur
  • 39402 messages
  • Tendance:Anarcap

Posté 13/11/2011 - 13:19

Si une personne est profondément égoïste, elle rationalisera son égoïsme dans la doctrine politique qui l'arrange.


Pour une fois, +1
« Puisque nous vivons une époque où les gens se préoccupent d'"équité" et de "justice sociale", quelle est votre "part équitable" de ce pour quoi quelqu'un d'autre a travaillé ? » Thomas Sowell

#156 poney

poney

    Gros posteur

  • Utilisateur
  • 14286 messages
  • Ma référence:Freddie Mercury
  • Tendance:Libéral classique

Posté 13/11/2011 - 17:17

C'est également ce que je pense, peut-être égoïste n'est pas le mot le mieux choisi. Mais je suis sur que vous voyez le genre de personne que j'ai en tête.

''Je crois que la différence qu'il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c'est que de temps en temps les oiseaux s'arrêtent de voler ! '' Coluche

"L'étatisme est souvent un naufrage personnel" Rincevent

J'ai accepté de parier un bac et non 5! Oui, je sais, je suis un petit joueur. Mais quand tu auras perdu, tu me remercieras de ne pas avoir fait monter davantage les enchêres

 

Je n'ai pas parlé de démission. J'ai parié qu'il n'irait pas au bout de son mandat. La nuance est effectivement de taille et mes chances de l'emporter n'en sont que plus importantes .

 

Rendez-vous fin 2015 pour voir qui aura eu raison

 


#157 Gil_Grissom

Gil_Grissom

    Plumitif

  • Utilisateur
  • 757 messages
  • Ma référence:Noobard

Posté 26/02/2012 - 12:39

Une fois n'est pas coutume, j'arrive un peu tard. Toutefois j'aurai besoin d'une confirmation sur le point suivant :
J'ai lu le bouquin de Mathieu Laine, La France est foutue, 2007. Il y parle entre autres choses du SMIC et il dit ceci. Je cite :

"Si un salarié potentiel coûte plus cher qu'il ne rapporte à un employeur (non seulement par son salaire mais aussi par l'ensemble des charges obligatoires), il ne sera pas embauché.[…] Un salarié travaillant 35 h et payé au SMIC coûte environ 1700 euros à l'entreprise, dont 300 euros de charges salariales (payées par elle) et 200 euros de charges patronales. Une personne ne sera donc embauché à ce prix qu'en permettant à son employeur de gagner plus de 1700 euros, ce qui est quasiment impossible pour des jeunes sans formation. Le SMIC est donc facteur d'exclusion considérable du marché du travail pour les débutants et les non qualifiés".

Explication limpide, corroborée par ceci : http://www.contrepoi...s-patron-cupide

Or, on constate que d'autres pays de l'UE ont un SMIC plus élevé que le nôtre, avec un taux de chômage nettement inférieur au nôtre (Luxembourg, Pays-Bas par exemple).

http://www.journaldu...pere/smic.shtml
http://www.touteleur...-dans-l-ue.html

Force est de constater que même avec la présence d'un SMIC, un pays peut être très actif. J'en conclus donc que ces 2 pays ont des charges salariales et patronales bien inférieures aux nôtres, en d'autres termes une fiscalité des entreprises moins lourde. En conclusion, un SMIC élevé et une fiscalité des entreprises considérable provoqueront un taux de chômage élevé. En outre, j'imagine que la formation des jeunes doit y être plus efficace qu'en France.

Ai-je bon ?
"L'histoire de la liberté, c'est l'histoire des limites du pouvoir de l’état". Woodrow Wilson.

Que se passerait-il si le Sahara devenait communiste ?
Au bout de deux ans, il faudrait importer du sable.

#158 Inso

Inso

    Ecrivaillon

  • Utilisateur
  • 115 messages
  • Ma référence:c4ss.org

Posté 26/02/2012 - 13:02

Ca me semble d'une logique implacable.
S’il veut conserver sa réputation de libéral, un prince sera contraint de taxer extraordinairement les populations, d’être dur. (Machiavel)

Le secret des régimes autoritaires consiste à tromper les hommes afin qu’ils combattent pour leur servitude, comme s’il s’agissait de leur salut. (Spinoza)

#159 ts69

ts69

    Plumitif

  • Utilisateur
  • 612 messages
  • Tendance:Anarcap

Posté 27/02/2012 - 10:23

Une fois n'est pas coutume, j'arrive un peu tard. Toutefois j'aurai besoin d'une confirmation sur le point suivant :
J'ai lu le bouquin de Mathieu Laine, La France est foutue, 2007. Il y parle entre autres choses du SMIC et il dit ceci. Je cite :

"Si un salarié potentiel coûte plus cher qu'il ne rapporte à un employeur (non seulement par son salaire mais aussi par l'ensemble des charges obligatoires), il ne sera pas embauché.[…] Un salarié travaillant 35 h et payé au SMIC coûte environ 1700 euros à l'entreprise, dont 300 euros de charges salariales (payées par elle) et 200 euros de charges patronales. Une personne ne sera donc embauché à ce prix qu'en permettant à son employeur de gagner plus de 1700 euros, ce qui est quasiment impossible pour des jeunes sans formation. Le SMIC est donc facteur d'exclusion considérable du marché du travail pour les débutants et les non qualifiés".

Explication limpide, corroborée par ceci : http://www.contrepoi…s-patron-cupide

Or, on constate que d'autres pays de l'UE ont un SMIC plus élevé que le nôtre, avec un taux de chômage nettement inférieur au nôtre (Luxembourg, Pays-Bas par exemple).

http://www.journaldu…pere/smic.shtml
http://www.touteleur…-dans-l-ue.html

Force est de constater que même avec la présence d'un SMIC, un pays peut être très actif. J'en conclus donc que ces 2 pays ont des charges salariales et patronales bien inférieures aux nôtres, en d'autres termes une fiscalité des entreprises moins lourde. En conclusion, un SMIC élevé et une fiscalité des entreprises considérable provoqueront un taux de chômage élevé. En outre, j'imagine que la formation des jeunes doit y être plus efficace qu'en France.

Ai-je bon ?


Un smic n'est pas élevé ou bas dans l'absolu, il est élevé par rapport à la productivité moyenne, au profil des emplois occupés,… dans un pays donné. Ce qui est valable au Luxembourg ne l'est pas en France. Par ailleurs il y a bien entendu d'autres facteurs qui rentrent en compte dans le chômage.

#160 glandon

glandon

    Le retour de Roger

  • Yabon Nonosse
  • 989 messages
  • Ma référence:Juan Romano Chucalescu

Posté 10/07/2012 - 09:42

Dans le cas d'une protection sociale non obligatoire et "à la carte" pour les salariés.
Avec un salaire brut revalorisé (par reversement des cotisations patronales actuelles au salarié)

Quel pourcentage de votre salaire brut seriez vous prêt à mettre en cotisations (avec engagement sur la durée) ? :

Pour les 4 principales retenues sociales actuelles

1- assurance santé
2- assurance chomage
3- retraite
4- allocations familiales

0% si vous ne souhaitez pas cotiser et "faire l'impasse" sur le poste.



1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)