Aller au contenu


Photo

Vignettes Contrepoints


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
43 réponses à ce sujet

#1 teabag

teabag

    Colporteur

  • Membre Adhérent
  • 2086 messages

Posté 27/08/2011 - 13:02

Une vignette plus trendy sur les élections. Ça fait suite aux essais déjà postés ici. http://www.liberaux....post__p__750308

Fichier(s) joint(s)


Je ferais aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé.
- Coluche

Un homme devrait savoir changer une couche-culotte, planifier une invasion, charcuter un cochon, manœuvrer un navire, concevoir un bâtiment, écrire un sonnet, faire un bilan comptable, monter un mur, soigner une fracture, soutenir un mourant, prendre des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, répandre de l'engrais, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, et mourir galamment.

- Robert A. Heinlein

#2 (V)

(V)

    Commis aux écritures

  • Habitué
  • 3334 messages

Posté 27/08/2011 - 16:29

Une vignette plus trendy sur les élections. Ça fait suite aux essais déjà postés ici. http://www.liberaux....post__p__750308

pas mal la 1ere ! ça manque peut-être encore un peu de lisibilité

#3 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 8347 messages

Posté 27/08/2011 - 17:17

Ca me semblait mieux avec une image en plus, là c'est très austère je trouve

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#4 teabag

teabag

    Colporteur

  • Membre Adhérent
  • 2086 messages

Posté 27/08/2011 - 23:14

Pour celle-ci je me suis inspiré de Politico mais c'est vrai que la couleur est beaucoup trop froide. Voilà qui est mieux. Il manque peut-être un pattent pour lui donner un peu de texture et aussi les coins très légèrement arrondis. Pour une image franchement je vois pas trop, à par le fameux tableau de Delacroix. Si tu as des idées je suis preneur.

Fichier(s) joint(s)


Je ferais aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé.
- Coluche

Un homme devrait savoir changer une couche-culotte, planifier une invasion, charcuter un cochon, manœuvrer un navire, concevoir un bâtiment, écrire un sonnet, faire un bilan comptable, monter un mur, soigner une fracture, soutenir un mourant, prendre des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, répandre de l'engrais, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, et mourir galamment.

- Robert A. Heinlein

#5 fryer

fryer

    Free your mind...and your ass will follow

  • Utilisateur
  • 2618 messages

Posté 28/08/2011 - 11:01

Une urne avec le mot présidentielle dedans maybe ?

"L'idéologie, c'est ce qui pense à votre place." J-F Revel.

"Corruptissima republica plurimae leges" Tacite

"Je n'ai jamais compris pourquoi les étudiantes Erasmus des pays de l'est viennent en France : elles sortent du communisme et voila qu'elles y reviennent."  Schweitzinator


#6 h16

h16

    Capitaine Blâme

  • Administrateur
  • 51206 messages

Posté 28/08/2011 - 19:07

Il faut moins de textes et une photo.
Genre dans le fond, le palais de l'Elysée, avec un gradient vers le rouge Contrepoints.
Et en texte, juste "Présidentielles 2012".

Le tout sera dans un cartouche "dossiers", donc de toute façon, pas besoin d'en mettre plus :)
Méluche, c’est un poème. Ecrit en gros caractères tordus, avec des fautes et des bavures, de travers sur une carte postale, mais un poème tout de même.
Dieu c'est un peu un gros trampoline cosmogonique au syncrétisme quasi caoutchouteux. (Jim16)
hashtable

#7 teabag

teabag

    Colporteur

  • Membre Adhérent
  • 2086 messages

Posté 28/08/2011 - 21:23

Il faut moins de textes et une photo.
Genre dans le fond, le palais de l'Elysée, avec un gradient vers le rouge Contrepoints.
Et en texte, juste "Présidentielles 2012".

Le tout sera dans un cartouche "dossiers", donc de toute façon, pas besoin d'en mettre plus :)


Pour le gradient rouge je vois pas trop :huh:

Comme ca c'est basic je trouve. L'autre à plus de style. Attention il ne faut pas surcharger en photos car il y en a déjà pas mal sur le tableau de vignettes. Et puis un bouton en couleur pleine ça harmoniserait la composition de la page. ;)

Fichier(s) joint(s)


Je ferais aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé.
- Coluche

Un homme devrait savoir changer une couche-culotte, planifier une invasion, charcuter un cochon, manœuvrer un navire, concevoir un bâtiment, écrire un sonnet, faire un bilan comptable, monter un mur, soigner une fracture, soutenir un mourant, prendre des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, répandre de l'engrais, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, et mourir galamment.

- Robert A. Heinlein

#8 h16

h16

    Capitaine Blâme

  • Administrateur
  • 51206 messages

Posté 28/08/2011 - 21:42

Pour le gradient rouge je vois pas trop :huh:

Comme ca c'est basic je trouve. L'autre à plus de style. Attention il ne faut pas surcharger en photos car il y en a déjà pas mal sur le tableau de vignettes. Et puis un bouton en couleur pleine ça harmoniserait la composition de la page. ;)

Les vignettes fig ont un gradient qui va vers une teinte. Ici pour CP, le rouge 205,23,19.
Méluche, c’est un poème. Ecrit en gros caractères tordus, avec des fautes et des bavures, de travers sur une carte postale, mais un poème tout de même.
Dieu c'est un peu un gros trampoline cosmogonique au syncrétisme quasi caoutchouteux. (Jim16)
hashtable

#9 teabag

teabag

    Colporteur

  • Membre Adhérent
  • 2086 messages

Posté 28/08/2011 - 21:53

Oui mais comment tu mettrais du rouge sur cette vignette ? sous quelle forme ?

Un ptit logo pour m'amuser. Je veux pas faire mon rabajoie mais il me semble que le logo actuel est déjà vieillissant. Ou, du moins, pas vraiment dans la tendance. ;)

Fichier(s) joint(s)

  • Fichier joint  Logo_6.jpg   63.54 Ko   7 téléchargement(s)

Je ferais aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé.
- Coluche

Un homme devrait savoir changer une couche-culotte, planifier une invasion, charcuter un cochon, manœuvrer un navire, concevoir un bâtiment, écrire un sonnet, faire un bilan comptable, monter un mur, soigner une fracture, soutenir un mourant, prendre des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, répandre de l'engrais, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, et mourir galamment.

- Robert A. Heinlein

#10 Filthy John

Filthy John

    Lonesome Cowboy

  • Utilisateur
  • 349 messages

Posté 28/08/2011 - 22:55

C'est pas mal du tout ce que tu fais Teabag.

Par contre, ne brise pas les codes. Lorsque tu démarres une série, conserve toujours le même style et standardise, de façon à ne pas "perdre" l'utilisateur. Les canons de l'ergonomie veulent que l'on conserve la même charte pour tous les objets remplissant une fonction similaire.

Ainsi, si tu commences une série de vignettes pour les grands dossiers de Contrepoints, avec un titre en Arial à gauche qui démarre sur un dégradé de noir menant à la dominante de l'image choisie pour représenter la thématique, conserve ce code partout, pour que l'utilisateur associe ce style à la fonction (ici, l'accès à un "dossier").

Comme sur la plupart de celles-ci : http://www.liberaux….308#entry750308

Celle que tu as faite avec l'Elysée en fond ne colle pas avec les autres. On a l'impression qu'elle n'a rien à voir avec le reste, et par association, qu'elle va remplir une fonction qui n'est pas la même que celle des autres vignettes.

Essaie donc de reprendre le code précédent pour faire cette image, et regarde la différence. Ca devrait te sauter aux yeux.

Aussi, essaie de revoir la série en réduisant la distance entre l'ombre portée et la typographie de base. Tu devrais avoir un rendu nettement plus propre avec une distance et une taille de 1 à 2 pixels. Et surtout : pas de spead.



Je veux pas faire mon rabajoie mais il me semble que le logo actuel est déjà vieillissant. Ou, du moins, pas vraiment dans la tendance. ;)


Le logo actuel de Contrepoints, avec le C en symétrie verticale suivi d'un point, est très bon. Le minimalisme et le jeu sur la typographie est complètement dans la tendance actuelle. Même l'utilisation d'une police "serif", inconsciemment liée à un côté sérieux (dans les livres, on ne croise que du serif), est judicieux.
"T'es un putain d'escroc. On va lâcher les chiens pour savoir qui tu es." - Lucilio
"Mon Dieu, après les soucoupistes, les jungiens. Il ne ne nous sera donc rien épargné?" - Drake

#11 Rincevent

Rincevent

    Encyclopédie humaine

  • Animateur
  • 25421 messages

Posté 29/08/2011 - 01:50

avec un titre en Arial

Mais pourquoi tant de haine ? J'étais déjà effondré quand j'ai appris que le logo du projet sur lequel je travaille était en Helvetica…
Malgré une littérature aussi abondante que fervente sur la "distribution des revenus", le fait est que la plupart des revenus ne sont pas distribués, mais gagnés. (Sowell) - La politesse se doit, la confiance s'accorde, mais le respect se mérite. - The meaning of peace is the absence of opposition to socialism. (Marx) - Social is a weasel word which has acquired the power to empty the nouns it qualifies of their meaning. (Hayek) - Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir. (Tocqueville) - Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude. (Benjamin Constant)

Le monde repose sur le savoir, le travail et la libéralité ; il se maintient par la vérité, la justice et la coopération. (Adapté de I, 2 et 18) - Que les hommes d'Etat soient calmes, car, sans cela, les hommes s'entre-dévoreraient. (Adapté de III, 2) - Celui qui dirige mal son peuple ne pourra jamais expier son crime. (Adapté de V, 21) - Le vrai héros est celui qui sait faire d'un ennemi un ami. (A de R N, 23)

Comme bien d'autres libéraux, je suis passé de "L'individualisme, c'est cool" à "Le marché libre, ça marche", puis à "L'Etat qui planifie, c'est dangereux". (Robert Bradley, Jr)

Image IPB Image IPB

#12 teabag

teabag

    Colporteur

  • Membre Adhérent
  • 2086 messages

Posté 29/08/2011 - 07:23

Ainsi, si tu commences une série de vignettes pour les grands dossiers de Contrepoints, avec un titre en Arial à gauche qui démarre sur un dégradé de noir menant à la dominante de l'image choisie pour représenter la thématique, conserve ce code partout, pour que l'utilisateur associe ce style à la fonction (ici, l'accès à un "dossier").

Comme sur la plupart de celles-ci : http://www.liberaux….308#entry750308


Titre en Franklin Gothic Book ;) Sinon je suis d'accord que c'est mieux de conserver un modèle identique pour une série ayant la même fonction, surtout lorsqu'il y en a un grand nombre. Mais je pense tout de même que si il y a seulement quelques vignettes (2 ou 3), le lecteur ne devrait pas être trop désorienté si l'une est dans un style différent.

Celle que tu as faite avec l'Elysée en fond ne colle pas avec les autres. On a l'impression qu'elle n'a rien à voir avec le reste, et par association, qu'elle va remplir une fonction qui n'est pas la même que celle des autres vignettes.

Essaie donc de reprendre le code précédent pour faire cette image, et regarde la différence. Ca devrait te sauter aux yeux.


Le truc c'est que la photo utilisée ici n'a pas de fond de blanc ce qui la rend difficile à exploiter car l'unique emplacement disponible pour du texte se retrouve en haut. Les photos de l’Élysée sont toutes dans ce cas là. Sur les côtés, il y aurait une coupure trop nette et très moche si je plaçais la photo sur la partie droite pour conserver le modèle de la précédente série. Sur celles-ci, les photos sont sur fond blancs ce qui permet de faire des gradients qui s'intègrent parfaitement. Enfin, sauf la deuxième Analyse.jpg.

Aussi, essaie de revoir la série en réduisant la distance entre l'ombre portée et la typographie de base. Tu devrais avoir un rendu nettement plus propre avec une distance et une taille de 1 à 2 pixels. Et surtout : pas de spead.


Ok je ferais le test. Euh, le spead, c'est l'ombre ? :)


Le logo actuel de Contrepoints, avec le C en symétrie verticale suivi d'un point, est très bon. Le minimalisme et le jeu sur la typographie est complètement dans la tendance actuelle. Même l'utilisation d'une police "serif", inconsciemment liée à un côté sérieux (dans les livres, on ne croise que du serif), est judicieux.


Le shérif lui donne un aspect sérieux mais pataud, je trouve, et ancien, voir un peu figé dans une autre époque. Pour un support papier je dit pas, mais pour du web je trouve le sans-shérif beaucoup plus d'actualité. C'est d'ailleurs le choix qu'ont fais tous les sites récents (Atlantico, Slate, Politico). Ça fait dynamique et plus jeune. Aussi, un point commun à tous les logos des sites d'actu est qu'ils sont situés en haut dans l'angle gauche de la page.

Enfin, le rouge dominant sur CP comporte trop de jaune, ce qui lui donne un aspect orangé qui manque de pureté. Il faut prendre un rouge dans le haut de l'échelle des couleurs PS, avec d'avantage de bleu dedans, proche des bordeaux. Ça donnerait une teinte légèrement plus sombre et plus affermit. Plus douce aussi pour les yeux.

Ci-dessous avec 1 pixel d'espacement et aussi un essai avec l'élysée gradient.

Fichier(s) joint(s)


Je ferais aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé.
- Coluche

Un homme devrait savoir changer une couche-culotte, planifier une invasion, charcuter un cochon, manœuvrer un navire, concevoir un bâtiment, écrire un sonnet, faire un bilan comptable, monter un mur, soigner une fracture, soutenir un mourant, prendre des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, répandre de l'engrais, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, et mourir galamment.

- Robert A. Heinlein

#13 h16

h16

    Capitaine Blâme

  • Administrateur
  • 51206 messages

Posté 29/08/2011 - 08:51

Moi j'aime bien la dernière.
Méluche, c’est un poème. Ecrit en gros caractères tordus, avec des fautes et des bavures, de travers sur une carte postale, mais un poème tout de même.
Dieu c'est un peu un gros trampoline cosmogonique au syncrétisme quasi caoutchouteux. (Jim16)
hashtable

#14 teabag

teabag

    Colporteur

  • Membre Adhérent
  • 2086 messages

Posté 29/08/2011 - 08:57

Ce soir je ferai un fil pour un sondage ;)
Je ferais aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé.
- Coluche

Un homme devrait savoir changer une couche-culotte, planifier une invasion, charcuter un cochon, manœuvrer un navire, concevoir un bâtiment, écrire un sonnet, faire un bilan comptable, monter un mur, soigner une fracture, soutenir un mourant, prendre des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, répandre de l'engrais, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, et mourir galamment.

- Robert A. Heinlein

#15 WBell

WBell

    Prosateur

  • Utilisateur
  • 1984 messages

Posté 29/08/2011 - 09:25

@teabag: sur la dernière, avec le gradient rouge, il faut que tu décales la fin du gradient un peu plus à droite, quitte à mordre plus sur l'image. Comme ton texte est écrit en blanc et que ton dégradé va vers le blanc, les dernières lettres de "Présidentielle" sont moins lisibles, au contraire de l'image juste à sa gauche, écrite en noir. Par exemple, quand j'ai vu la page chargée par Opera, il m'a fait un dithering sur l'image de droite, qui rend bien, mais qui fini par un petit pâté de pixels à droite à cause du blanc sur blanc.
“It is a well known fact that those people who most want to rule people are, ipso facto, those least suited to do it.” – Douglas Adams, Hitchhiker’s Guide To The Galaxy

#16 teabag

teabag

    Colporteur

  • Membre Adhérent
  • 2086 messages

Posté 29/08/2011 - 13:20

Si ça ne tenait qu'à moi je ferai évoluer la page vers quelques chose comme ça. Ça lui donne quand même plus de caractère. :)

Sur la homepage des sites récents il y a généralement un logo sur fond blanc avec un barre de dossiers en police blanche (ex: Atlantico, Politico) sur fond noir ou bleu marine. Ca délimite nettement le haut de page pour offrir un point de repère au lecteur. Sur d'autres sites (ex : Slate, LeFigaro), ce point de repère est créé à partir d'un logo en police blanche sur un fond de couleur sombre (violet, bleu). Là encore ça offre un point de repère et ça apporte du caractère à la page et surtout une identité, 2 choses essentielles selon moi que Contrepoints n'a pas encore.

Pour les vignettes donnant l'accès à différents dossiers, je pense qu'un code de couleur permet aussi de ne pas désorienter le lecteur. Dans mon exemple, la charte est différente entre les 2 vignettes mais la couleur est proche, ce qui signifie que la fonction des deux objets est la même (l'objet sur la crise de la dette pourrait tendre davantage vers le bleu pour renforcer cet effet).

Dernièrement, mais je ne sais pas si c'est possible car peut-être que ça dépend du navigateur, un moyen de mettre la page pleinement en valeur c'est d'apporter du contraste à chacun des 2 côtés (du gris sombre dans mon exemple). Ça la fait ressortir et ça donne même l'impression au lecteur d'avoir un exemplaire papier entre les mains ce qui est très agréable.

Aussi, dans cet exemple les 4 logos du haut pourraient êtres ceux du Wikibéral, de Librairal et du forum + autre (même charte avec la bulle de texte mais de couleur différente pourquoi pas). La photo pour la citation n'a pas lieu d'être à mon avis et l'édito pourrait être mit en valeur avec un fond un peu plus sombre (de la même couleur que le fond de la grande image du slideshow, un gris très léger). De cette façon le slideshow et l'Edito serait joint l'un et l'autre par la même couleur, ça renforcerait encore un peu le haut de page.

Pour le bas de page il y aurait aussi des choses intéressantes à faire.

Fichier(s) joint(s)


Je ferais aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé.
- Coluche

Un homme devrait savoir changer une couche-culotte, planifier une invasion, charcuter un cochon, manœuvrer un navire, concevoir un bâtiment, écrire un sonnet, faire un bilan comptable, monter un mur, soigner une fracture, soutenir un mourant, prendre des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, répandre de l'engrais, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, et mourir galamment.

- Robert A. Heinlein

#17 h16

h16

    Capitaine Blâme

  • Administrateur
  • 51206 messages

Posté 29/08/2011 - 14:12

Je suis pour l'utilisation du rouge et non du bleu.
Il faut nous réapproprier le rouge.
Le sang bleu, ce sont les étatistes.
Méluche, c’est un poème. Ecrit en gros caractères tordus, avec des fautes et des bavures, de travers sur une carte postale, mais un poème tout de même.
Dieu c'est un peu un gros trampoline cosmogonique au syncrétisme quasi caoutchouteux. (Jim16)
hashtable

#18 teabag

teabag

    Colporteur

  • Membre Adhérent
  • 2086 messages

Posté 29/08/2011 - 14:25

Tu sais il faut pas trop forcer sur le rouge ça fait mal au crane ;)
Je ferais aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé.
- Coluche

Un homme devrait savoir changer une couche-culotte, planifier une invasion, charcuter un cochon, manœuvrer un navire, concevoir un bâtiment, écrire un sonnet, faire un bilan comptable, monter un mur, soigner une fracture, soutenir un mourant, prendre des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, répandre de l'engrais, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, et mourir galamment.

- Robert A. Heinlein

#19 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 8347 messages

Posté 02/09/2011 - 23:19

On lance l'expérimentation avec trois vignettes présidentielles 2012, crise de la dette, environnement? Déjà voir ce que ça rendrait sur la maquette pour juger des couleurs?

Mes préférées
Image IPB
Image IPB
Image IPB

Le Figaro choisit de ne pas coller ses vignettes mais de les intercaler entre d'autres blocs

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#20 teabag

teabag

    Colporteur

  • Membre Adhérent
  • 2086 messages

Posté 03/09/2011 - 09:02

Pour la rendre plus lisible j'ai mis un gradient allant du clair vers le sombre sur les présidentielles 2012. Pour conserver la même charte j'ai fais pareil sur celle avec la pièce d'un euro, et légèrement réduit l'écart entre "La crise" et "de la dette" et ajouté une ombre portée de 1 px.

Edit : et puis celle de climatescience aussi, ma préférée. :wub:

Fichier(s) joint(s)


Je ferais aimablement remarquer aux hommes politiques qui me prennent pour un rigolo que ce n’est pas moi qui ai commencé.
- Coluche

Un homme devrait savoir changer une couche-culotte, planifier une invasion, charcuter un cochon, manœuvrer un navire, concevoir un bâtiment, écrire un sonnet, faire un bilan comptable, monter un mur, soigner une fracture, soutenir un mourant, prendre des ordres, donner des ordres, coopérer, agir seul, résoudre des équations, analyser un nouveau problème, répandre de l'engrais, programmer un ordinateur, cuisiner un bon repas, se battre efficacement, et mourir galamment.

- Robert A. Heinlein