Aller au contenu


Photo

Clip battle entre Keynes et Hayek


Ce sujet a été archivé. Cela signifie que vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.
100 réponses à ce sujet

#41 G7H+

G7H+

    Líder mínimo

  • Bureau
  • 3831 messages

Posté 28/04/2011 - 08:51

ILS SONT DE RETOUR !

GTQnarzmTOc&feature

Liberty-Finder, the libertarian search engine: http://liberty-finder.com


#42 Fedaykin

Fedaykin

    Plumitif

  • Utilisateur
  • 651 messages

Posté 28/04/2011 - 12:39

ILS SONT DE RETOUR !

GTQnarzmTOc&feature


Il est très bon. On sait si quelqu'un s'occupe de la traduction pour mettre des sous-titres ?
"Le plus piquant est que l'État, quand il veut corriger - lisez : escamoter - ses erreurs économiques, les aggrave. Il peut se comparer à une ambulance qui, appelée sur les lieux d'un accident de la route, foncerait dans le tas et tuerait les derniers survivants." Jean-François Revel

"Occam's razor rules : that great ball of heat in the sky drives climate." Ian plimer

#43 h16

h16

    Capitaine Blâme

  • Administrateur
  • 52949 messages

Posté 28/04/2011 - 12:46

Il va falloir le mettre sur CP, c'est évident !
Méluche, c’est un poème. Ecrit en gros caractères tordus, avec des fautes et des bavures, de travers sur une carte postale, mais un poème tout de même.
Dieu c'est un peu un gros trampoline cosmogonique au syncrétisme quasi caoutchouteux. (Jim16)
hashtable

#44 Lancelot

Lancelot

    21st century schizoid man

  • Utilisateur
  • 6566 messages

Posté 28/04/2011 - 14:02

Il est très bon. On sait si quelqu'un s'occupe de la traduction pour mettre des sous-titres ?

Les paroles en anglais (prises ici) :

“Fight of the Century” Lyrics.

Written by John Papola and Russ Roberts

KEYNES

Here we are… peace out! great recession
thanks to me, as you see, we’re not in a depression
Recovery, destiny if you follow my lesson
Lord Keynes, here I come, line up for the procession

HAYEK
We brought out the shovels but we’re still in a ditch…
And still digging. don’t you think that it’s time for a switch…
From that hair of the dog. Friend, the party is over.
The long run is here. It’s time to get sober!

KEYNES
Are you kidding? my cure works perfectly fine…
have a look, the great recession ended back in ’09.
Surely, I deserve credit. Things would have been worse
All the estimates prove it—I’ll quote chapter and verse

HAYEK
Econometricians, they’re ever so pious
Are they doing real science or confirming their bias?
Their “Keynesian” models are tidy and neat
But that top down approach is a fatal conceit

REFRAIN
Which way should we choose?
more bottom up or more top down
…the fight continues…
Keynes and Hayek’s second round

it’s time to weigh in…
more from the top or from the ground
…lets listen to the greats
Keynes and Hayek throwing down

KEYNES
we could have done better, had we only spent more
Too bad that only happens when there’s a World War
You can carp all you want about stats and regression
Do you deny World War II cut short the Depression?

HAYEK
Wow. One data point and you’re jumping for joy
the Last time I checked, wars only destroy
There was no multiplier, consumption just shrank
As we used scarce resources for every new tank

Pretty perverse to call that prosperity
Rationed meat, Rationed butter… a life of austerity
When that war spending ended your friends cried disaster
yet the economy thrived and grew ever faster

KEYNES
You too only see what you want to see
The spending on war clearly goosed GDP
Unemployment was over, almost down to zero
That’s why I’m the master, that’s why I’m the hero

HAYEK
Creating employment’s a straigtforward craft
When the nation’s at war, and there’s a draft
If every worker was staffed in the army and fleet
We’d be at full employment with nothing to eat

REFRAIN

HAYEK
jobs are the means, not the ends in themselves
people work to live better, to put food on the shelves
real growth means production of what people demand
That’s entrepreneurship not your central plan

KEYNES
My solution is simple and easy to handle..
its spending that matters, why’s that such a scandal?
The money sloshes through the pipes and the sluices
revitalizing the economy’s juices

it’s just like an engine that’s stalled and gone dark
To bring it to life, we need a quick spark
Spending’s the life blood that gets the flow going
Where it goes doesn’t matter, just get spending flowing

HAYEK
You see slack in some sectors as a “general glut”
But some sectors are healthy, and some in a rut
So spending’s not free – that’s the heart of the matter
too much is wasted as cronies get fatter.

The economy’s not a car, there’s no engine to stall
no expert can fix it, there’s no “it” at all.
The economy’s us, we don’t need a mechanic
Put away the wrenches, the economy’s organic

REFRAIN

KEYNES
so what would you do to help those unemployed?
this is the question you seem to avoid
when we’re in a mess, would you just have us wait?
Doing nothing until markets equil-i-brate?

HAYEK
I don’t want to do nothing, there’s plenty to do
The question I ponder is who plans for who?
Do I plan for myself or leave it to you?
I want plans by the many and not by the few.

We shouldn’t repeat what created our troubles
I want real growth not just a series of bubbles
Let’s stop bailing out losers and let prices work
If we don’t try to steer them they won’t go berserk

KEYNES
Come on, Are you kidding? Don’t Wall Street’s gyrations
Challenge your world view of self-regulation?
Even you must admit that the lesson we’ve learned
Is more oversight’s needed or else we’ll get burned

HAYEK
Oversight? The government’s long been in bed
With the Wall Street execs and the firms that they’ve led
Prosperity’s all about profit and loss
When you bail out the losers there’s no end to the cost

the lesson I’ve learned? It’s how little we know,
the world is complex, not some circular flow
the economy’s not a class you can master in college
to think otherwise is the pretense of knowledge

REFRAIN

KEYNES
You get on your high horse and you’re off to the races
I look at the world on a case by case basis
When people are suffering I roll up my sleeves
And do what I can to cure our disease

The future’s uncertain, our outlooks are frail
Thats why free markets are so prone to fail
In a volatile world we need more discretion
So state intervention can counter depression

HAYEK
People aren’t chessmen you can move on a board
at your whim–their dreams and desires ignored
With political incentives, discretion’s a joke
The dials you’re twisting… are just mirrors and smoke

the market’s a process where we can discover
the most valuable ways to serve one another
we need stable rules and real market prices
so prosperity emerges and cuts short the crisis

REFRAIN
Which way should we choose?
more bottom up or more top down
the fight continues…
Keynes and Hayek’s second round

it’s time to weigh in…
more from the top or from ground
…lets listen to the greats
Keynes and Hayek throwing down

Pour la traduction, je m'en serais bien occupé, mais là j'ai piscine…
Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.
- Arthur C. Clarke

Any sufficiently analyzed magic is indistinguishable from science!
- Agatha Heterodyne

#45 Fedaykin

Fedaykin

    Plumitif

  • Utilisateur
  • 651 messages

Posté 28/04/2011 - 14:20

Les paroles en anglais (prises ici) :


Pour la traduction, je m'en serais bien occupé, mais là j'ai piscine…


Je connaissais les paroles, c'était plus par curiosité comme Liberté Chérie l'avait fait la dernière fois.
"Le plus piquant est que l'État, quand il veut corriger - lisez : escamoter - ses erreurs économiques, les aggrave. Il peut se comparer à une ambulance qui, appelée sur les lieux d'un accident de la route, foncerait dans le tas et tuerait les derniers survivants." Jean-François Revel

"Occam's razor rules : that great ball of heat in the sky drives climate." Ian plimer

#46 Tread01

Tread01

    Barbouilleur

  • Nouveau
  • 43 messages

Posté 28/04/2011 - 23:07

j'adore les noms sur les vestes des coachs ^^
Hicks et Malthus pour Keynes
Say (j'imagine) et Mises pour Hayek

Je suis trop fan =D Image IPB
« À la base de toutes les doctrines totalitaires se trouve la croyance que les gouvernants sont plus sages et d'un esprit plus élevé que leurs sujets, qu'ils savent donc mieux qu'eux ce qui leur est profitable. » - Ludwig Von Mises -

#47 Nicolas Azor

Nicolas Azor

    Prosateur

  • Utilisateur
  • 2076 messages

Posté 29/04/2011 - 07:06

Excellente vidéo. Y'a vraiment des passages superbes.
Mes logiciels préférés: bitcoin debian Vim Perl screen elinks w3m rtorrent mutt gnupg awesome mplayer

« Il n’y a point de droit naturel: ce mot n'est qu’une antique niaiserie… Avant la loi il n’y a de naturel que la force du lion, ou le besoin de l’être qui a faim, qui a froid, le besoin en un mot. » Stendhal.

#48 Sanksion

Sanksion

    Front Féodal powa

  • Habitué
  • 8136 messages

Posté 29/04/2011 - 09:03

Il y a Bernanke dans la salle. :lol:



"the long run is here" Tellement vrai.



"Give us a chance so we can discover the most valuable ways so serve one another". Epic.


Il y a une erreur dans les lyrics :

we need stable rules and real market prices
so prosperity emerges and cuts short the crisis
Give us a chance so we can discover
the most valuable ways to serve one another


Et

Capitalism's all about profit and loss
When you bail out the losers there’s no end to the cost
GRAVITATION, n. The tendency of all bodies to approach one another with a strength proportion to the quantity of matter they contain -- the quantity of matter they contain being ascertained by the strength of their tendency to approach one another. This is a lovely and edifying illustration of how science, having made A the proof of B, makes B the proof of A.
LIFE, n. A spiritual pickle preserving the body from decay. We live in daily apprehension of its loss; yet when lost it is not missed.
ME, pro. The objectionable case of I. The personal pronoun in English has three cases, the dominative, the objectionable and the oppressive. Each is all three.
MONEY, n.A blessing that is of no advantage to us excepting when we part with it. An evidence of culture and a passport to polite society. Supportable property.
PAIN, n. An uncomfortable frame of mind that may have a physical basis in something that is being done to the body, or may be purely mental, caused by the good fortune of another.
PEACE, n. In international affairs, a period of cheating between two periods of fighting.
VOTE, n. The instrument and symbol of a freeman's power to make a fool of himself and a wreck of his country.
 
 

#49 Sanksion

Sanksion

    Front Féodal powa

  • Habitué
  • 8136 messages

Posté 29/04/2011 - 09:53



K1.
Nous y voici … en paix ! Grande récession
grâce à moi, comme vous le voyez, nous ne sommes pas en dépression.
Rétablissement, destiné si vous suivez ma leçon
Lord Keynes, me voici, en ligne pour la procession.

H1
Nous avons produit les pelles mais nous sommes toujours dans un fossé…
Et toujours en train de creuser, ne pensez vous pas qu’il est temps de changer…
De ce remède tiré par les cheuveux, mon ami, la fête est finie.
Le long terme est là. Il est temps de devenir sobre !

K2.
Tu plaisantes ? ma cure fonctionne parfaitement bien…
Regarde, la grande récession a pris fin en 2K9.
J’en mérite surement le crédit. Ça aurait été pire
Toutes les estimations le prouvent – je citerai chapitres et verset.

H2

Les économétriciens, toujours aussi pieux,
Font ils vraiment de la science ou confirment-ils leurs biais ?
Leur modèle « keynésien » sont propres et rangés,
Mais cette approche Top-down est une vanité fatale.

K3
On aurait pu faire mieux, si seulement on avait dépensé plus
C’est triste que cela arrive seulement lorsqu’il y a une guerre mondiale
Tu peux critiquer autant que tu veux les stats et la régression,
Est-ce tu nies que la 2ieme GM arrêta la Dépression ?

H3
WoW. Un seul point de donnée et tu sautes de joie,
La dernière fois que j’ai vérifié, la guerre ne fait que détruire
Il n’y avait pas de multiplieur, la consommation a diminué
Parce que nous utilisions des ressources rares pour chaque nouveau tank.

Plutôt pervers d’appeler ça prospérité
Rations de viandes, rations de beurre.. une vie d’austérité
Lorsque les dépenses de guerres ont fini, vos amis pleuraient le désastre
Et pourtant l’économie prospéra et grandit encore plus vite

K4
Toi aussi tu ne vois ce que tu veux voir
Les dépenses de guerre ont clairement augmenté le PIB
Le chomage était fini, presque à zéro
C’est pourquoi je suis le maître, c’est pourquoi je suis le héro.

H4
Créer de l’emploi est une tâche simple
Lorsque la nation est en guerre, et il y a un projet
Si chaque travailleur était enrôlé dans l’armée ou la navale
Nous aurions un plein-emploi mais rien à manger.

H5
Les emplois sont les moyens, pas les fins en eux-mêmes
Les gens travaillent pour vivre mieux, pour mettre de la nourriture dans leurs placards
La Croissance réelle signifie la production de ce que les gens demandent
C’est l’entreprenariat, pas ton plan central.

K5

Ma solution est simple et facile à manier
Ce sont les dépenses qui comptent, pourquoi serait-ce un scandale ?
L’argent circule par les tuyaux et les écluses,
revitalisant les jus de l’économie.

C’est comme un moteur qui a calé
Pour le ramener à la vie, nous avons besoin d’une étincelle rapide
Dépenser le sang de la vie pour démarrer le flux
Où vont les dépenses n’ont pas d’importance, créez un courant de dépenses.

H6
Tu vois la perte de certains secteurs comme une faillite générale
Mais certains secteurs sont sains, et d’autres malades
Donc les dépenses ne sont pas gratuites, c’est le cœur du sujet,
Trop de ressources sont gaspillées alors que les copains s’engraissent.

L’économie n’est pas une voiture, il n’y a pas de moteur
Aucun expert ne peut la réparer, il n’y pas de "la" du tout.
L’économie c’est nous, on n’a pas besoin d’un mécanicien
Laissez de côté les pinces, l’économie est organique.

K7
Donc qu’est-ce qu’on devrait faire pour aider les chômeurs
C’est la question que tu sembles éviter
Quand nous sommes dans un bordel, tu voudrais qu’on attende ?
Ne rien faire jusqu’à ce que les marchés s’équilibrent ?

H7

Je ne veux pas rien faire, il y a beaucoup à faire
La question que je pose est qui planifie pour qui ?
Je planifie pour moi-même ou je te laisse le sujet ?
Je veux des plans par la multitude, pas par l’élite.

Nous ne devrions pas répéter ce que crée nos problèmes,
Nous voulons de la croissance réelle, pas seulement une série de bulles
Arrêtons de renflouer les loosers and laissons les prix fonctionner
Si nous n’essayons pas de les conduire ils ne deviendront pas hystériques.


K8
Enfin, est-ce que tu plaisantes ? Les crises de Wall Street n’ont pas contester ta perception de l’auto régulation ?
Même toi devrait admettre que la leçon que nous avons apprise est
Qu’il faut plus de surveillance sinon nous allons coulé.

H8
Surveillance ? Le gouvernement a été longtemps dans le lit
Avec les excès de Wall Street et les sociétés qu’ils ont mené.
Capitalisme est à propos de profits et de pertes
Quand on renfloue les loosers, il n’y a pas de fins associées aux coûts.

La leçon que j’ai apprise ? Voici le peu que nous sachions,
Le monde est complexe, pas une sorte de flux circulaire,
L’économie n’est pas une classe de collège que tu peux maîtriser,
Penser le contraire est une prétention de connaissance.

K9
Tu montes sur tes grands chevaux mais tu es hors course
Je regarde le monde sur une base au cas par cas
Quand les gens souffrent je remonte mes manches
Et je fais ce que je peux pour guérir la maladie

Le futur est incertain, nos perspectives sont frêles,
C’est pourquoi les marchés libres ont tant tendance à échouer
Dans un monde volatil on a besoin de plus de jugement
Donc l’intervention de l’Etat peut contrer la dépression.

H 10
Les gens ne sont pas des pions d’échec que tu peux bouger sur un plateau à volonté - leurs rêves et désirs ignorés
Avec les incitations politiques, le jugement est une blague
Les cadrans que vous tournez .. sont juste un nuage de fumée

Nous avons besoins de règles stables et des vrais prix du marché
Pour que la prospérité émerge et coupe l’herbe sous le pied des crises
Donnez nous une chance pour que nous découvrions
Les manières les plus profitables de nous servir les uns les autres.
GRAVITATION, n. The tendency of all bodies to approach one another with a strength proportion to the quantity of matter they contain -- the quantity of matter they contain being ascertained by the strength of their tendency to approach one another. This is a lovely and edifying illustration of how science, having made A the proof of B, makes B the proof of A.
LIFE, n. A spiritual pickle preserving the body from decay. We live in daily apprehension of its loss; yet when lost it is not missed.
ME, pro. The objectionable case of I. The personal pronoun in English has three cases, the dominative, the objectionable and the oppressive. Each is all three.
MONEY, n.A blessing that is of no advantage to us excepting when we part with it. An evidence of culture and a passport to polite society. Supportable property.
PAIN, n. An uncomfortable frame of mind that may have a physical basis in something that is being done to the body, or may be purely mental, caused by the good fortune of another.
PEACE, n. In international affairs, a period of cheating between two periods of fighting.
VOTE, n. The instrument and symbol of a freeman's power to make a fool of himself and a wreck of his country.
 
 

#50 artemis

artemis

    Plumitif

  • Utilisateur
  • 679 messages

Posté 29/04/2011 - 10:27

Mises est joué par Salerno.
I tell you, the government is worse than a wife. They got all the power, they got half the money. Now they are working on getting the other half.

Gordon Gekko




#51 Nicolas Azor

Nicolas Azor

    Prosateur

  • Utilisateur
  • 2076 messages

Posté 29/04/2011 - 10:29

mes passages préférés:

KEYNES
so what would you do to help those unemployed?
this is the question you seem to avoid
when we’re in a mess, would you just have us wait?
Doing nothing until markets equil-i-brate?

HAYEK
I don’t want to do nothing, there’s plenty to do
The question I ponder is who plans for who?
Do I plan for myself or leave it to you?
I want plans by the many and not by the few.


puis:

Capitalism's all about profit and loss
When you bail out the losers there’s no end to the cost


et:

The future’s uncertain, our outlooks are frail
Thats why free markets are so prone to fail
In a volatile world we need more discretion
So state intervention can counter depression

HAYEK
People aren’t chessmen you can move on a board
at your whim–their dreams and desires ignored
With political incentives, discretion’s a joke
The dials you’re twisting… are just mirrors and smoke

the market’s a process where we can discover
the most valuable ways to serve one another
we need stable rules and real market prices
so prosperity emerges and cuts short the crisis


et puis la partie où Hayek explique que l'économie n'est pas une voiture et qu'il n'exite aucun expert que l'on devrait consulter pour la réparer.

Et puis la partie sur la guerre, et puis et puis …. et puis tout quoi!

Ce rap est pour moi encore meilleur que le premier.
Mes logiciels préférés: bitcoin debian Vim Perl screen elinks w3m rtorrent mutt gnupg awesome mplayer

« Il n’y a point de droit naturel: ce mot n'est qu’une antique niaiserie… Avant la loi il n’y a de naturel que la force du lion, ou le besoin de l’être qui a faim, qui a froid, le besoin en un mot. » Stendhal.

#52 Alliterator

Alliterator

    Littérateur

  • Utilisateur
  • 1115 messages

Posté 29/04/2011 - 21:01

Hicks et Malthus pour Keynes

Oui mais le choix de Hicks est mauvais. Il s'écarte sacrément de la pensée keynésienne. Mais c'est une superbe vidéo, ils rappent très bien. Un petit bémol pour le refrain que je n'aime pas. Quelqu'un peut d'ailleurs le traduire ?

Which way should we choose?

more bottom up or more top down
…the fight continues…
Keynes and Hayek’s second round

it’s time to weigh in…
more from the top or from the ground
…lets listen to the greats
Keynes and Hayek throwing down




"There was one good thing about Marx, he was not a Keynesian." Murray Rothbard.
"Si les marchandises ne traversent pas les frontières, les soldats le feront". Frédéric Bastiat.
" A part la droite, il n'y a rien au monde que je méprise autant que la gauche". Pierre Desproges.
"Je vous emmerde avec la liberté d'expression que cet Etat divisé par la gêne m'autorisera d'avoir". Eminem.
"La politique est l'art ce qui se voit ; l'économie est la science de ce qui ne se voit pas." Nicolas Doze.
"Le FN est aux électeurs ce que la voiture brulée est aux voyous : ça sert a rien mais ca défoule…" Gaspard Proust à Florian Philippot.

#53 Rincevent

Rincevent

    Encyclopédie humaine

  • Animateur
  • 26964 messages

Posté 29/04/2011 - 21:42

Mises est joué par Salerno.

On aurait pu croire qu'il ressemblerait plutôt à Menger. Et, heu… Hayek avait autrement plus de cheveux.
Malgré une littérature aussi abondante que fervente sur la "distribution des revenus", le fait est que la plupart des revenus ne sont pas distribués, mais gagnés. (Sowell) - La politesse se doit, la confiance s'accorde, mais le respect se mérite. - The meaning of peace is the absence of opposition to socialism. (Marx) - Social is a weasel word which has acquired the power to empty the nouns it qualifies of their meaning. (Hayek) - Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir. (Tocqueville) - Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude. (Benjamin Constant)

Le monde repose sur le savoir, le travail et la libéralité ; il se maintient par la vérité, la justice et la coopération. (Adapté de I, 2 et 18) - Que les hommes d'Etat soient calmes, car, sans cela, les hommes s'entre-dévoreraient. (Adapté de III, 2) - Celui qui dirige mal son peuple ne pourra jamais expier son crime. (Adapté de V, 21) - Le vrai héros est celui qui sait faire d'un ennemi un ami. (A de R N, 23)

Comme bien d'autres libéraux, je suis passé de "L'individualisme, c'est cool" à "Le marché libre, ça marche", puis à "L'Etat qui planifie, c'est dangereux". (Robert Bradley, Jr)

#54 Alliterator

Alliterator

    Littérateur

  • Utilisateur
  • 1115 messages

Posté 29/04/2011 - 22:05

1. Certains passages de la traduction méritent peut-être d'être revus. J'ai corrigé quelques trucs des paroles à Sanksion mais je crois qu'il reste à faire.
2. Je n'ai pas sous titré les refrains, j'étais pas sûr de la traduction.
3. Le sous-titrage ne commence qu'à 1 minute 55 je crois. Si on me donne les paroles d'avant et après je peux rajouter.
4. N'importe qui peut améliorer la traduction ou mieux synchroniser les sous-titres, c'est très facile et une inscription sur le site n'est pas nécessaire.
5. Je sais pas si c'est bien de l'avoir fait sur ce site, vu qu'on ne peut pas extraire la vidéo avec les sous-titres et on ne peut pas mettre en plein écran. Cela dit on peut télécharger les sous-titres sur le site sous 5 formats.
Ici.
"There was one good thing about Marx, he was not a Keynesian." Murray Rothbard.
"Si les marchandises ne traversent pas les frontières, les soldats le feront". Frédéric Bastiat.
" A part la droite, il n'y a rien au monde que je méprise autant que la gauche". Pierre Desproges.
"Je vous emmerde avec la liberté d'expression que cet Etat divisé par la gêne m'autorisera d'avoir". Eminem.
"La politique est l'art ce qui se voit ; l'économie est la science de ce qui ne se voit pas." Nicolas Doze.
"Le FN est aux électeurs ce que la voiture brulée est aux voyous : ça sert a rien mais ca défoule…" Gaspard Proust à Florian Philippot.

#55 MrJones

MrJones

    Plumitif

  • Utilisateur
  • 572 messages

Posté 30/04/2011 - 07:42

Which way should we choose?

more bottom up or more top down
…the fight continues…
Keynes and Hayek’s second round

it’s time to weigh in…
more from the top or from the ground
…lets listen to the greats
Keynes and Hayek throwing down


Je traduirais ça (très mal) par

Que doit-on choisir ?

Des décisions à la base ou au sommet
…le combat continue…
Keynes contre Hayek, second round

Il est temps de faire pencher la balance (???)*
Plutôt d'en haut ou d'en bas (donc plutôt des bureaucrates ou des individus qui composent la société :/)
C'est le combat de Keynes et Hayek**


*je crois que c'est un jeu de mot avec weigh-in qui veut dire "Présenter un argument décisif" et "Se peser avant un combat (de boxe)"
** "throwing down" veut dire se combattre, oui ?



Elle est vraiment difficile à traduire cette chanson :/



EDIT :
Oh by the way, pour la traduction de Sanksion, dès la première ligne je suis choqué Oo

Tu traduis "Here we are… peace out! great recession" par "Nous y voici … en paix ! Grande récession" O.ô

"Peace out" veut dire "au revoir". Pour cette ligne, "Adieu la crise économique !", ou "Finie la crise économique !", me semble plus juste :)
http://www.urbandict…?term=peace+out

#56 Lancelot

Lancelot

    21st century schizoid man

  • Utilisateur
  • 6566 messages

Posté 30/04/2011 - 09:54

Le sous-titrage ne commence qu'à 1 minute 55 je crois. Si on me donne les paroles d'avant et après je peux rajouter.

En anglais.

I'm watching you.
Lord Keynes, it's such an honor!
Indeed Sir.
Please just go, just go right on trough.

Well, well… identification, please.
Haayek ?
No, Hayek, like, err… "High explosives".
High… High explosives ?
We have a 10-66 HQ I repeat, we have a 10-66.
Copy that, Mike. Proceed.
Wh-what's a 10-66? That was just an example how to pronounce my…

Ladies and Gentlemen, members of the committee,
we are here today to consider the impact of government spending on our economy
we are fortunate to have two world renown economists to offer their testimony on the matter.

I see it took a detour down the road to serfdom
Talk about the end of laissez-faire
Well, shake it off, Freddy, I'm not pulling any punches in there.
I'm ready. Are you?
Prepare for the return of the master

John Maynard Keynes
F.A. Hayek
Round 2
Round 2.0
Same economists, same beliefs
New microphones
New moustaches

Et en français, un truc comme ça :

Je t'ai à l'œil.
Lord Keynes, quel honneur !
En effet, mon bon ami.
Je vous en prie, passez directement.

Pas si vite… Vos papiers s'il vous plait.
Haiyek ?
Non, Hayek, comme dans, hum… "High explosives" (gros explosifs)
Gros… Gros explosifs ?
Nous avons un 10-66. Je répète, nous avons un 10-66.
Compris, Mike. Tu peux y aller.
Qu'est ce que c'est un "10-66" ? Je donnais juste un exemple pour prononcer mon…

Mesdames et messieurs, membres de la comission,
nous sommes réunis aujourd'hui pour juger de l'impact des dépenses gouvernementales sur notre économie.
Nous avons la chance de pouvoir consulter deux économistes mondialement renommés sur la question.

Je vois que tu as fait un détour par la Route de la servitude.
On sent bien la fin du laissez-faire
Eh bien secoue-toi un peu parce que je ne retiendrai pas mes coups.
Je suis prêt. Et toi ?
Observe le retour du maître.

John Maynard Keynes
F.A. Hayek
Round 2
Round 2.0
Mêmes économistes, mêmes opinions.
Nouveaux micros
Nouvelles moustaches


Modifié par Lancelot, 30/04/2011 - 12:30.

Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.
- Arthur C. Clarke

Any sufficiently analyzed magic is indistinguishable from science!
- Agatha Heterodyne

#57 Alliterator

Alliterator

    Littérateur

  • Utilisateur
  • 1115 messages

Posté 30/04/2011 - 12:05

Merci Lancelot et MrJones. Pour les parties manquantes, un type a sous-titré en anglais du début jusqu'à la fin. Les paroles sont ici :

http://www.universal...s/ug5mqh7dxjIt/
Je sous-titre le tout ce soir.
"There was one good thing about Marx, he was not a Keynesian." Murray Rothbard.
"Si les marchandises ne traversent pas les frontières, les soldats le feront". Frédéric Bastiat.
" A part la droite, il n'y a rien au monde que je méprise autant que la gauche". Pierre Desproges.
"Je vous emmerde avec la liberté d'expression que cet Etat divisé par la gêne m'autorisera d'avoir". Eminem.
"La politique est l'art ce qui se voit ; l'économie est la science de ce qui ne se voit pas." Nicolas Doze.
"Le FN est aux électeurs ce que la voiture brulée est aux voyous : ça sert a rien mais ca défoule…" Gaspard Proust à Florian Philippot.

#58 h16

h16

    Capitaine Blâme

  • Administrateur
  • 52949 messages

Posté 30/04/2011 - 12:23

Je pense qu'on pourra reprendre la vidéo sous-titrée français dans Contrepoints quand elle sera disponible, tiens…
Méluche, c’est un poème. Ecrit en gros caractères tordus, avec des fautes et des bavures, de travers sur une carte postale, mais un poème tout de même.
Dieu c'est un peu un gros trampoline cosmogonique au syncrétisme quasi caoutchouteux. (Jim16)
hashtable

#59 Lancelot

Lancelot

    21st century schizoid man

  • Utilisateur
  • 6566 messages

Posté 30/04/2011 - 12:31

Merci Lancelot et MrJones. Pour les parties manquantes, un type a sous-titré en anglais du début jusqu'à la fin. Les paroles sont ici :

http://www.universal...s/ug5mqh7dxjIt/
Je sous-titre le tout ce soir.

Ok, très bien, ça m'a permis de compléter (maintenant ma version est meilleure que la sienne :P)
Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.
- Arthur C. Clarke

Any sufficiently analyzed magic is indistinguishable from science!
- Agatha Heterodyne

#60 Sanksion

Sanksion

    Front Féodal powa

  • Habitué
  • 8136 messages

Posté 30/04/2011 - 14:02

Je traduirais ça (très mal) par




Elle est vraiment difficile à traduire cette chanson :/



EDIT :
Oh by the way, pour la traduction de Sanksion, dès la première ligne je suis choqué Oo

Tu traduis "Here we are… peace out! great recession" par "Nous y voici … en paix ! Grande récession" O.ô

"Peace out" veut dire "au revoir". Pour cette ligne, "Adieu la crise économique !", ou "Finie la crise économique !", me semble plus juste :)
http://www.urbandict…?term=peace+out


Ouai il y a quelques non sens et trucs qui ne vont pas dans ma trad', j'espère qu'elle aura quand même servie à toute fin utile. :P
GRAVITATION, n. The tendency of all bodies to approach one another with a strength proportion to the quantity of matter they contain -- the quantity of matter they contain being ascertained by the strength of their tendency to approach one another. This is a lovely and edifying illustration of how science, having made A the proof of B, makes B the proof of A.
LIFE, n. A spiritual pickle preserving the body from decay. We live in daily apprehension of its loss; yet when lost it is not missed.
ME, pro. The objectionable case of I. The personal pronoun in English has three cases, the dominative, the objectionable and the oppressive. Each is all three.
MONEY, n.A blessing that is of no advantage to us excepting when we part with it. An evidence of culture and a passport to polite society. Supportable property.
PAIN, n. An uncomfortable frame of mind that may have a physical basis in something that is being done to the body, or may be purely mental, caused by the good fortune of another.
PEACE, n. In international affairs, a period of cheating between two periods of fighting.
VOTE, n. The instrument and symbol of a freeman's power to make a fool of himself and a wreck of his country.