Aller au contenu


Photo
- - - - -

Articles manquants


  • Veuillez vous connecter pour répondre
34 réponses à ce sujet

#1 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9012 messages
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 29/08/2008 - 16:50

Afin de stimuler les nouveaux venus qui ne savent pas quoi faire sur Wikibéral, voici quelques exemples de sujets encore non traités.
  • Marché du travail
  • République
  • Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations
  • Macroéconomie
  • Information
  • Homosexualité (pertinent?)

Si vous avez besoin d'un coup de main sur la syntaxe ou la technique, mes MP sont ouverts :icon_up:

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#2 jabial

jabial

    Libéral

  • Utilisateur
  • 39458 messages
  • Tendance:Anarcap

Posté 29/08/2008 - 16:55

Homosexualité? J'ai du mal à voir le rapport avec le libéralisme, sauf pour dire que les préférences sexuelles n'ont pas d'incidence sur les droits des gens, ce qui prend une phrase.
« Puisque nous vivons une époque où les gens se préoccupent d'"équité" et de "justice sociale", quelle est votre "part équitable" de ce pour quoi quelqu'un d'autre a travaillé ? » Thomas Sowell

#3 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9012 messages
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 29/08/2008 - 17:01

Homosexualité? J'ai du mal à voir le rapport avec le libéralisme, sauf pour dire que les préférences sexuelles n'ont pas d'incidence sur les droits des gens, ce qui prend une phrase.


D'où mon commentaire mais l'existence de liens rouges semble montrer que des personnes estiment qu'il y a quelque chose à dire là dessus :icon_up:

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#4 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9012 messages
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 22/09/2008 - 20:07

Une autre idée que je soulève, un article crise des subprimes

Au boulot!

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#5 Silhouette

Silhouette

    Ecrivain public

  • Habitué
  • 1291 messages

Posté 28/09/2008 - 10:02

D'où mon commentaire mais l'existence de liens rouges semble montrer que des personnes estiment qu'il y a quelque chose à dire là dessus :icon_up:

C'est quoi cette bête là ? Des liens vers les sites des camarades ?
« L’État opprime et la loi triche ; / L’Impôt saigne le malheureux » - L’Internationale.

#6 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9012 messages
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 28/09/2008 - 22:33

Un lien rouge est un lien interne vers un article qui n'existe pas encore. Il tire son nom de la couleur qu'il prend alors.

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#7 Silhouette

Silhouette

    Ecrivain public

  • Habitué
  • 1291 messages

Posté 28/09/2008 - 23:48

Un lien rouge est un lien interne vers un article qui n'existe pas encore. Il tire son nom de la couleur qu'il prend alors.

Marchi.
« L’État opprime et la loi triche ; / L’Impôt saigne le malheureux » - L’Internationale.

#8 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9012 messages
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 07/01/2009 - 16:21

New Deal, un des articles les plus consultés, est à wikibéraliser. C'est actuellement un article générique dans lequel la vision libérale est à peine esquissée. Les bonnes volontés sont les bienvenues

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#9 A.B.

A.B.

    Erudit

  • Habitué
  • 10051 messages
  • Ma référence:Rothbard, D. Friedman
  • Tendance:Anarcap

Posté 07/01/2009 - 17:01

Homosexualité me semble utile, il y a de nombreuses questions contemporaines liées à l'homosexualité ou le libéralisme à son mot à dire. (Mariage, adoption, liberté de pratiques sexuelles, discrimination, etc).
La justice dispose d'une balance et d'une épée, mais contrairement à la sagesse populaire, elle se doit utiliser l'épée pour juger et la balance pour punir.

But suppose, on the other hand, that the Martians also had the characteristics, the nature, of the legendary vampire, and could only exist by feeding on human blood. Murray N. Rothbard

Politics is the art of looking for trouble, finding it everywhere, diagnosing it incorrectly and applying the wrong remedies Groucho Marx

We have not succeeded in answering all our problems. The answers we have found only serve to raise a whole set of new questions. In some ways we feel we are as confused as ever, but we believe we are confused on a higher level and about more important things

#10 Apollon

Apollon

    Houdini

  • Utilisateur
  • 10394 messages
  • Ma référence:Hayek, Aron
  • Tendance:Libéral classique

Posté 07/01/2009 - 17:45

New Deal, un des articles les plus consultés, est à wikibéraliser. C'est actuellement un article générique dans lequel la vision libérale est à peine esquissée. Les bonnes volontés sont les bienvenues

Tiens je suis surpris de voir Radosh, le biographe des Rosenberg, en bibli.
Pour les hommes politiques en revanche, on les croit plus occupés à tendre aux hommes des pièges qu'à les diriger pour le mieux, et on les juge rusés plutôt que sages. L'expérience en effet leur a enseigné qu'il y aura des vices aussi longtemps qu'il y aura des hommes ; ils s'appliquent donc à prévenir la malice humaine, et cela par des moyens dont une longue expérience a fait connaître l'efficacité, et que des hommes mus par la crainte plutôt que guidés par la raison ont coutume d'appliquer ; agissant en cela d'une façon qui paraît contraire à la religion, surtout aux théologiens. (Spinoza)

hyperboree-apollon.blogspot.com/

#11 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9012 messages
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 08/01/2009 - 01:30

Tiens je suis surpris de voir Radosh, le biographe des Rosenberg, en bibli.


Ça me disait également quelque chose, je me demandais où je l'avais vu, merci de me le rappeler :doigt:

Ça me disait également quelque chose, je me demandais où je l'avais vu, merci de me le rappeler :mrgreen:


Homosexualité me semble utile, il y a de nombreuses questions contemporaines liées à l'homosexualité ou le libéralisme à son mot à dire. (Mariage, adoption, liberté de pratiques sexuelles, discrimination, etc).


Adoption, je doute qu'il y ait consensus dans un sens ou dans l'autre…

Pour le reste, ça peut être traité sur les pages sexualité et mariage. La première d'ailleurs est loin de me satisfaire. La page, pas la mienne. :icon_up:

Enfin, ça ne coute rien de faire doublon donc on pourra toujours faire une page. Je vais creuser plus en profondeur

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#12 A.B.

A.B.

    Erudit

  • Habitué
  • 10051 messages
  • Ma référence:Rothbard, D. Friedman
  • Tendance:Anarcap

Posté 08/01/2009 - 04:07

Adoption, je doute qu'il y ait consensus dans un sens ou dans l'autre…


Nul besoin qu'il y ait un consensus pour presenter les divers points de vues et arguments liberaux.
La justice dispose d'une balance et d'une épée, mais contrairement à la sagesse populaire, elle se doit utiliser l'épée pour juger et la balance pour punir.

But suppose, on the other hand, that the Martians also had the characteristics, the nature, of the legendary vampire, and could only exist by feeding on human blood. Murray N. Rothbard

Politics is the art of looking for trouble, finding it everywhere, diagnosing it incorrectly and applying the wrong remedies Groucho Marx

We have not succeeded in answering all our problems. The answers we have found only serve to raise a whole set of new questions. In some ways we feel we are as confused as ever, but we believe we are confused on a higher level and about more important things

#13 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9012 messages
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 08/01/2009 - 11:03

Nul besoin qu'il y ait un consensus pour presenter les divers points de vues et arguments liberaux.


Les arguments sont-ils spécifiquement libéraux ou conservateurs, progs, cathos, etc?

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#14 A.B.

A.B.

    Erudit

  • Habitué
  • 10051 messages
  • Ma référence:Rothbard, D. Friedman
  • Tendance:Anarcap

Posté 08/01/2009 - 15:42

Les arguments sont-ils spécifiquement libéraux ou conservateurs, progs, cathos, etc?


Il y a des arguments specifiquement libéraux sur l'adoption. Au hasard,

- il n'y a rien de pire que l'ADASS
- il vaut mieux qu'un enfant ne soit pas à la charge du contribuable
- le seul critère pertinant est le bien être de l'enfant, ce qui exclu a priori une règle générale
La justice dispose d'une balance et d'une épée, mais contrairement à la sagesse populaire, elle se doit utiliser l'épée pour juger et la balance pour punir.

But suppose, on the other hand, that the Martians also had the characteristics, the nature, of the legendary vampire, and could only exist by feeding on human blood. Murray N. Rothbard

Politics is the art of looking for trouble, finding it everywhere, diagnosing it incorrectly and applying the wrong remedies Groucho Marx

We have not succeeded in answering all our problems. The answers we have found only serve to raise a whole set of new questions. In some ways we feel we are as confused as ever, but we believe we are confused on a higher level and about more important things

#15 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9012 messages
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 08/01/2009 - 16:07

Il y a des arguments specifiquement libéraux sur l'adoption. Au hasard,

- il n'y a rien de pire que l'ADASS
- il vaut mieux qu'un enfant ne soit pas à la charge du contribuable
- le seul critère pertinant est le bien être de l'enfant, ce qui exclu a priori une règle générale


1 et 3 ne sont pas spécifiquement libéraux justement.

Quelqu'un sait ce qu'il est advenu de Ludovic Sesim?

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#16 Rincevent

Rincevent

    Encyclopédie humaine

  • Animateur
  • 27418 messages
  • Ma référence:Revel, Simonnot, Sowell
  • Tendance:Libéral classique

Posté 08/01/2009 - 19:09

Il y a des arguments specifiquement libéraux sur l'adoption. Au hasard,

- il n'y a rien de pire que l'ADASS
- il vaut mieux qu'un enfant ne soit pas à la charge du contribuable
- le seul critère pertinant est le bien être de l'enfant, ce qui exclu a priori une règle générale

Il y a des choses pires que l'ADASS. La DDASS, par exemple.

Malgré une littérature aussi abondante que fervente sur la "distribution des revenus", le fait est que la plupart des revenus ne sont pas distribués, mais gagnés. (Sowell) - La politesse se doit, la confiance s'accorde, mais le respect se mérite. - The meaning of peace is the absence of opposition to socialism. (Marx) - Social is a weasel word which has acquired the power to empty the nouns it qualifies of their meaning. (Hayek) - Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir. (Tocqueville) - Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude. (Benjamin Constant)

Le monde repose sur le savoir, le travail et la libéralité ; il se maintient par la vérité, la justice et la coopération. (Adapté de I, 2 et 18) - Que les hommes d'Etat soient calmes, car, sans cela, les hommes s'entre-dévoreraient. (Adapté de III, 2) - Celui qui dirige mal son peuple ne pourra jamais expier son crime. (Adapté de V, 21) - Le vrai héros est celui qui sait faire d'un ennemi un ami. (A de R N, 23)

Comme bien d'autres libéraux, je suis passé de "L'individualisme, c'est cool" à "Le marché libre, ça marche", puis à "L'Etat qui planifie, c'est dangereux". (Robert Bradley, Jr)


#17 A.B.

A.B.

    Erudit

  • Habitué
  • 10051 messages
  • Ma référence:Rothbard, D. Friedman
  • Tendance:Anarcap

Posté 08/01/2009 - 20:34

1 et 3 ne sont pas spécifiquement libéraux justement.


Dire qu'a priori on peut soupconner l'état de s'occuper moins bien d'enfants que ne le ferait des individus desireux d'adopter c'est plutot libéral. Ce n'est peut-etre pas un argument décisif, c'est peut-etre un argument défaillant mais tu ne peux pas nier l'inspiration libérale.

Le 3 est aussi général car il s'oppose aux règles arbitraires paternalistes établies par l'État.

Il y a des choses pires que l'ADASS. La DDASS, par exemple.


oups
La justice dispose d'une balance et d'une épée, mais contrairement à la sagesse populaire, elle se doit utiliser l'épée pour juger et la balance pour punir.

But suppose, on the other hand, that the Martians also had the characteristics, the nature, of the legendary vampire, and could only exist by feeding on human blood. Murray N. Rothbard

Politics is the art of looking for trouble, finding it everywhere, diagnosing it incorrectly and applying the wrong remedies Groucho Marx

We have not succeeded in answering all our problems. The answers we have found only serve to raise a whole set of new questions. In some ways we feel we are as confused as ever, but we believe we are confused on a higher level and about more important things

#18 free jazz

free jazz

    Erudit

  • Libéral conservateur
  • 11834 messages
  • Ma référence:Sowell

Posté 22/05/2009 - 17:43

Il manque un article sur Gabriel Tarde, un des sociologues individualistes majeurs avec Boudon (et même pionier dans ce domaine), qui reste incontournable pour s'opposer aux théories holistes et autres bourdieuseries, il a écrit sur l'évolution de la propriété dans une perspective libérale, l'histoire du droit et fut aussi l'initiateur d'études de psychologie économique. Grand bonhomme injustement oublié.

Je partage mon rhum avec le ciel, à moi le rhum et à lui la part des anges.


#19 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9012 messages
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 21/07/2009 - 08:28

DMVP a besoin de compléments et de relectures

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png


#20 Lexington

Lexington

    Scribe

  • Bureau
  • 9012 messages
  • Ma référence:Hayek, Popper
  • Tendance:Libéral classique

Posté 14/09/2009 - 12:46

Les pages suivantes ont besoin d'une mise à jour du champ nationalité dans l'infobox. http://www.google.fr...s_q…l.org&meta=

«Racine peint les hommes tels qu'ils sont ; Corneille, tels qu'ils devraient être, j'éprouve la tentation de dire que les libéraux sont raciniens et les socialistes cornéliens. Mais cette transposition ne convient pas. C'est par les mouvements de leur âme que Corneille entend élever hommes ou femmes jusqu'aux sommets de l'hé­roïsme ; c'est par la contrainte que les socialistes veulent conduire leurs sujets à la pratique de ce qu'ils proclament être la vertu. Comparant libéralisme et socialisme, ce n'est pas Racine et Corneille qu'il faut évoquer. C'est Racine et Savonarole», Pierre de Calan

«Savoir se libérer n'est rien ; l'ardu, c'est savoir être libre», André Gide, L'immoraliste

Sur la dette publique: «L'Etat est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent de problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffisent plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde». (Pan)

contrepoints200.gif
Contrepoints, journal en ligne facebook_mini.jpg twitter_mini.png



0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)