Aller au contenu


Photo
- - - - -

Mes lectures du moment


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1733 réponses à ce sujet

#121 derfel

derfel

    Gratte-papier

  • Utilisateur
  • 329 messages
  • Tendance:Minarchiste

Posté 27/03/2012 - 22:28


Savoir pour prévoir afin de pouvoir

#122 Blueglasnost

Blueglasnost

    Ecrivain public

  • Utilisateur
  • 1236 messages
  • Ma référence:Hayek, Bastiat
  • Tendance:Libéral classique

Posté 01/04/2012 - 17:11

Je viens de terminer ce livre :

http://www.amazon.co...33296503&sr=1-1

Excellent ! Le scénario est en soi assez insolite (un professeur d'histoire propulsé dans une république libertarienne du Midwest en 2162), mais le livre a un avantage certain : il indique comment fonctionnerait un système libertarien de manière concrète (et au travers de dialogues assez dynamiques et convaincants) dans tout un tas de domaines : éducation, santé, environnement, propriété intellectuelle, défense, mode de gouvernement, police, justice, monnaie, emploi, immigration, etc. Très rafraîchissant et à mon sens immensément supérieur à un autre livre dont il s'est inspiré : Welcome to Free America de David Barker. Il vaut très largement les 77p.

"The rise of fascism and naziism was not a reaction against the socialist trends of the proceeding period but a necessary outcome of those tendencies" Friedrich A. Hayek

"The inherent vice of capitalism is the unequal sharing of blessings; the inherent virtue of socialism is the equal sharing of miseries" Sir Winston Churchill

"Christopher Columbus was the first socialist; he did not know where he was going, did not know where he was, and he did it all at taxpayers' expense" Sir Winston Churchill

 

"The more corrupt the state, the more it legislates" Tacitus


#123 Blueglasnost

Blueglasnost

    Ecrivain public

  • Utilisateur
  • 1236 messages
  • Ma référence:Hayek, Bastiat
  • Tendance:Libéral classique

Posté 01/04/2012 - 20:53

D'ailleurs, est-ce que quelqu'un pourrait me conseiller un bon livre (anglophone) sur le libertarisme ? Je recherche quelque chose qui serait à la fois une histoire du libertarisme, de ses acteurs principaux, mais aussi une discussion philosophique, aussi pour approfondir sur des aspects comme le libertarisme conséquentialiste vs déontologique, etc.

"The rise of fascism and naziism was not a reaction against the socialist trends of the proceeding period but a necessary outcome of those tendencies" Friedrich A. Hayek

"The inherent vice of capitalism is the unequal sharing of blessings; the inherent virtue of socialism is the equal sharing of miseries" Sir Winston Churchill

"Christopher Columbus was the first socialist; he did not know where he was going, did not know where he was, and he did it all at taxpayers' expense" Sir Winston Churchill

 

"The more corrupt the state, the more it legislates" Tacitus


#124 derfel

derfel

    Gratte-papier

  • Utilisateur
  • 329 messages
  • Tendance:Minarchiste

Posté 02/04/2012 - 11:15

Ma lecture du moment : Rapport du Centre d'Analyse Stratégique intitulé "Une ambition spatiale pour l'Europe" dirigé par Emmanuel Sartorius
Savoir pour prévoir afin de pouvoir

#125 Lancelot

Lancelot

    21st century schizoid man

  • Utilisateur
  • 6269 messages
  • Ma référence:Schopenhauer
  • Tendance:Anarcap

Posté 04/04/2012 - 17:54

Je finis (L'étrangeté française, Philippe d'Iribarne)

En gros, le bouquin commence par établir une sorte de modèle de la manière spécifiquement française d'envisager la liberté, l'égalité ou la réussite par rapport aux américains et aux allemands pour enchaîner sur la confrontation de cette vision à l'entreprise, la mondialisation, l'éducation, l'intégration…
Ben franchement, c'est plutôt bien foutu, convainquant et ça recoupe des tas de discussions qui ont lieu ici. Il y aurait des leçons à en tirer sur la manière de présenter nos idées pour qu'elles soient mieux reçues en France.
Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.
- Arthur C. Clarke

Any sufficiently analyzed magic is indistinguishable from science!
- Agatha Heterodyne

#126 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Habitué
  • 6374 messages
  • Ma référence:Oakeshott, Hayek, Hume.
  • Tendance:Minarchiste

Posté 04/04/2012 - 18:19

Lancelot, ta référence a sauté.
"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#127 Lancelot

Lancelot

    21st century schizoid man

  • Utilisateur
  • 6269 messages
  • Ma référence:Schopenhauer
  • Tendance:Anarcap

Posté 04/04/2012 - 18:43

Comment ça ? Si c'est un problème d'affichage, tout est normal chez moi.
Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.
- Arthur C. Clarke

Any sufficiently analyzed magic is indistinguishable from science!
- Agatha Heterodyne

#128 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Habitué
  • 6374 messages
  • Ma référence:Oakeshott, Hayek, Hume.
  • Tendance:Minarchiste

Posté 04/04/2012 - 19:15

ça vient peut être de mon ordi, je ne vois pas ton lien.
"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#129 Lancelot

Lancelot

    21st century schizoid man

  • Utilisateur
  • 6269 messages
  • Ma référence:Schopenhauer
  • Tendance:Anarcap

Posté 04/04/2012 - 19:44

Bon, du coup j'ai rajouté le nom à côté.
Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.
- Arthur C. Clarke

Any sufficiently analyzed magic is indistinguishable from science!
- Agatha Heterodyne

#130 John Connor

John Connor

    Littérateur

  • Utilisateur
  • 1000 messages
  • Ma référence:F.MAS
  • Tendance:Libéral classique

Posté 06/04/2012 - 14:54

En ce moment je lis,

" C'est une chose étrange à la fin que le monde " de Jean D'Ormesson.

Un écrivain de talent je trouve.
" L'homme supérieur demande tout à lui-même ; l'homme vulgaire demande tout aux autres." Confucius

"Laissez le gouvernement percevoir des impôts et répandre des grâces ; mais, pour Dieu, ne l'engagez point à se mêler de nos affaires. Souffrez, s'il ne peut nous oublier, qu'il pense à nous le moins possible. Ses intentions à notre égard sont sans doute les meilleures du monde, ses vues toujours parfaitement sages, et surtout désintéressées ; mais, par une fatalité qui ne se dément jamais, tout ce qu'il encourage languit, tout ce qu'il dirige va mal, tout ce qu'il conserve périt, hors les maisons de jeu et de débauche. L'Opéra, peut-être, aurait peine à se passer du gouvernement ; mais nous, nous ne sommes pas brouillés avec le public. Laboureurs, artisans, nous ne l'ennuyons pas, même en chantant ; à qui travaille, il ne faut que la liberté." Paul-Louis Courier

#131 Tramp

Tramp

    Moine-copiste

  • Utilisateur
  • 6491 messages
  • Ma référence:Tocqueville, Rothbard
  • Tendance:Anarcap

Posté 06/04/2012 - 18:11

J'ai fini Outrage à chef d'État, on peut dire que Spooner n'y va pas par quatre chemins et c'est vraiment facile à lire. Je lirais bientôt les Vices ne sont pas des crimes mais un ami qui n'est pas vraiment libÉral-friendly me l'a empruntÉ. S'il a ÉtÉ convaincu par les Vices… je lui remet directement Outrage…

J'ai aussi commencÉ Free to Choose. Là encore c'est simple et bien expliquÉ. C'est vraiment à mettre entre toutes les mains je pense. Le premier chapitre sur les prix ne ferait pas de mal à Hollande.

"Avec de la volonté, le rêve devient réalité." Theodor Herzl

 

"Move along people. there's nothing to see here."


#132 Blueglasnost

Blueglasnost

    Ecrivain public

  • Utilisateur
  • 1236 messages
  • Ma référence:Hayek, Bastiat
  • Tendance:Libéral classique

Posté 07/04/2012 - 13:20

J'ai aussi commencÉ Free to Choose. Là encore c'est simple et bien expliquÉ. C'est vraiment à mettre entre toutes les mains je pense. Le premier chapitre sur les prix ne ferait pas de mal à Hollande.


Le bouquin entier ne lui ferait pas de mal, à l'exception de la politique monÉtaire (où il vaut mieux s'inspirer d'autres sources que Friedman). A ce propos, je viens de terminer ce livre :

Image IPB


Il est assez court (largement moins de 100 pages) et constitue une bonne introduction à la comprÉhension de la thÉorie des cycles autrichienne. A faire tourner à des amis socialistes qui auraient une comprÉhension basique de l'Économie (quoique ce soit assez simple).


J'ai commencÉ hier la lecture de The Theory of Credit and Money de Ludwig von Mises, qui est l'explication de dÉpart pour la thÉorie des cycles autrichiennes (je complèterai ensuite avec Hayek) :

Image IPB


Quelqu'un connaîtrait-il de bons magazines/journaux US libertariens à part Reason ?


"The rise of fascism and naziism was not a reaction against the socialist trends of the proceeding period but a necessary outcome of those tendencies" Friedrich A. Hayek

"The inherent vice of capitalism is the unequal sharing of blessings; the inherent virtue of socialism is the equal sharing of miseries" Sir Winston Churchill

"Christopher Columbus was the first socialist; he did not know where he was going, did not know where he was, and he did it all at taxpayers' expense" Sir Winston Churchill

 

"The more corrupt the state, the more it legislates" Tacitus


#133 Lancelot

Lancelot

    21st century schizoid man

  • Utilisateur
  • 6269 messages
  • Ma référence:Schopenhauer
  • Tendance:Anarcap

Posté 08/04/2012 - 14:30

J'entendais pas mal parler (pas toujours en bien) de Ruwen Ogien alors j'ai voulu tester. J'ai lu L'éthique aujourd'hui : maximalistes et minimalistes.


(ah, donc les balises Amazon ne marchent plus du tout aparemment)


Alors déjà, ce monsieur semble avoir une vague idée de ce qu'est le libéralisme (même si il a tendance à appeller Mill ou Rawls "les libéraux"…), un point pour lui. Ensuite, il brasse pas mal notions, ce qui permet (si on fait abstraction de son avis) de réviser quelques grands débats de la philosophie morale. Voilà pour les côtés positifs.

En ce qui concerne sa thèse… Elle est bien résumée dans le dernier passage du livre :

Ce qui est clair, c'est que la plupart des philosophes libéraux contemporains lui font dire [à J.S. Mill] que le principe de liberté est politique et non moral.
Ces philosophes pensent que l'état doit, au nom du principe de liberté, s'abstenir d'intervenir dans la vie des citoyens tant qu'ils ne nuisent pas aux autres. Mais ils n'étendent pas ce principe aux relations privées entre personnes. D'après eux il n'y a rien d'illégitime dans la tendance à se juger moralement les uns les autres, même pour les pratiques les plus solitaires ou les relations auxquelles tous les participants ont consenti.
[…]
Personnellement, je ne crois pas qu'il serait inapproprié d'avoir une répulsion aussi forte à l'égard du racisme ou de l'homophobie de chacun et de tout le monde, même si la prudence recommande d'être infiniment plus vigilant à l'égard du racisme ou de l'homophobie d'état.
De la même façon, j'estime que les jugements moraux diffus sur ce que chacun fait de sa propre vie du moment qu'il ne nuit pas à autrui ne sont pas plus légitimes que les interventions de l'état dans ce domaine, même si la prudence recommande d'être infiniment plus vigilant à l'égart de ces dernières.
Il n'existe pas plus de raisons conceptuelles et normatives d'admettre des polices morales privées que des polices morales d'état.

Bien entendu cette posture relève de la contradiction performative ("les jugements moraux sont immoraux"), mais Ogien l'amène en cultivant soigneusement le flou artistique (notamment sur les frontières entre ce qui relève du politique, du juridique, du social et du personnel).
Au final, ce n'est pas un texte que je conseillerais à un lecteur peu averti car il s'agit d'un véritable cheval de Troie du liber-capillarisme.
Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.
- Arthur C. Clarke

Any sufficiently analyzed magic is indistinguishable from science!
- Agatha Heterodyne

#134 Raffarin2012

Raffarin2012

    Ecrivain public

  • Utilisateur
  • 1259 messages

Posté 09/04/2012 - 13:21


Mais finalement, de moins pire en banal, elle finira par trouver ça normal. (Jean-Jacques Goldman)

 

 


#135 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Habitué
  • 6374 messages
  • Ma référence:Oakeshott, Hayek, Hume.
  • Tendance:Minarchiste

Posté 10/04/2012 - 14:03

Je viens de recevoir via amazon The cambridge companion to Hayek, ouvrage collectif dirigé par Edward Feser qui s'annonce pas mal du tout, tant il est centré sur la question de l'information et de la connaissance dans l'oeuvre de FA. Certains contributeurs sont connus des inconditionnels de l'école autrichienne, de la théorie et de la pensée conservatrice anglo-américaine (Peter Boetkke, Bruce Caldwell, Roger Scruton).

Ed Feser est lui-même un auteur assez intéressant qui tient un blog catho conservateur http://edwardfeser.blogspot.fr/ que j'avais découvert en lisant The Journal of Libertarian Studies. En tapant dans gougueule, je suis tombé sur cet article publié sur Lewrockwell.com qui campe bien le personnage http://www.lewrockwe...rig/feser2.html
"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#136 Chitah

Chitah

    Encylcopédie Humanie

  • Banni
  • 44827 messages
  • Ma référence:Jean-Michel Aulas
  • Tendance:Anarcap

Posté 10/04/2012 - 14:06

Je lis ceci en ce moment :

Pour me contacter : chitathmonkey@gmail.com


#137 Rincevent

Rincevent

    Encyclopédie humaine

  • Animateur
  • 26364 messages
  • Ma référence:Revel, Simonnot, Sowell
  • Tendance:Libéral classique

Posté 10/04/2012 - 19:55

Et moi : (un des premiers livres qu'on m'a conseillé en m'inscrivant ici).
Malgré une littérature aussi abondante que fervente sur la "distribution des revenus", le fait est que la plupart des revenus ne sont pas distribués, mais gagnés. (Sowell) - La politesse se doit, la confiance s'accorde, mais le respect se mérite. - The meaning of peace is the absence of opposition to socialism. (Marx) - Social is a weasel word which has acquired the power to empty the nouns it qualifies of their meaning. (Hayek) - Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir. (Tocqueville) - Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude. (Benjamin Constant)

Le monde repose sur le savoir, le travail et la libéralité ; il se maintient par la vérité, la justice et la coopération. (Adapté de I, 2 et 18) - Que les hommes d'Etat soient calmes, car, sans cela, les hommes s'entre-dévoreraient. (Adapté de III, 2) - Celui qui dirige mal son peuple ne pourra jamais expier son crime. (Adapté de V, 21) - Le vrai héros est celui qui sait faire d'un ennemi un ami. (A de R N, 23)

Comme bien d'autres libéraux, je suis passé de "L'individualisme, c'est cool" à "Le marché libre, ça marche", puis à "L'Etat qui planifie, c'est dangereux". (Robert Bradley, Jr)

Image IPB Image IPB

#138 free jazz

free jazz

    Kremlinologue

  • Habitué
  • 11461 messages
  • Ma référence:Sammy Davis Jr.

Posté 12/04/2012 - 11:07



Sur le même sujet, j'avais parcouru et trouvé des choses intéressantes dans celui-ci.



Je signale aussi la parution de cet essai rafraichissant de Jean-Marc Daniel, économiste et chroniqueur sympathique à BFM - version libérale d'Elie Cohen.

"Ricardo reviens ! ils sont restés keynesiens"



Le chroniqueur du «Monde» qui veut en finir avec le keynésianisme

La campagne présidentielle est l’occasion pour quantité d’économistes français de présenter leur lecture de l’économie. Si bien des ouvrages nous laissent sur notre faim, celui de Jean-Marc Daniel, professeur à l’ESCP, fait exception.

Ce chroniqueur au Monde et à la radio BFM Business se livre à une analyse approfondie des politiques économiques et en particulier du keynésianisme*. Ouvrage admirablement construit, portant d’abord son regard d’économiste sur l’état du monde puis sur celui de la science économique pour conclure sur ses propositions pour la France, il offre, dans un style très agréable, d’intéressantes pistes de réflexion.

L’auteur se place d’emblée à mille lieues du «politiquement correct». Pour lui, «nous ne traversons ni une crise de l’économie de marché, ni du capitalisme, mais une crise de la politique économique». L’universitaire ose écrire que «la crise ne vient pas de la folie des banques», mais de l’arbitraire de l’Etat dominant, les Etats-Unis, plus exactement des «cigales de Washington». Les politiques keynésiennes ont fait exploser la dette publique américaine. Barack Obama et Ben Bernanke tentent de la gérer en la vendant à l’étranger et en créant de la monnaie sans limites. Mais cette politique est inefficace et dangereuse. A son avis, «le monde vit dans la stagflation, mais les commentateurs ne le voient pas parce que le chômage et l’inflation ne sont pas à la même place». La hausse des prix perturbe les pays émergents (Printemps arabe) et le chômage frappe les pays occidentaux.
Son analyse de la perte d’efficacité keynésienne part des observations suivantes. Les bas taux d’intérêt ne créent pas de croissance. Leur seul mérite est d’alléger le coût de la dette à un moment où les déficits budgétaires explosent. Car l’outil de référence demeure budgétaire et la politique monétaire lui est subordonnée, selon Jean-Marc Daniel.


http://economiemagaz...francois-bourin

« Abstract liberty, like other mere abstractions, is not to be found. » (Edmund Burke)

« Encore un siècle de journalisme, et tous les mots pueront. »

«Il semble que la démocratisation de l’Europe soit un anneau dans la chaîne de ces énormes mesures prophylactiques qui sont l’idée des temps nouveaux et nous séparent du moyen âge.» (Big moustache)

« Il faut estimer comme un bien le moindre mal. » (Machiavel, Le Prince)

« Je dis que rien n’est universel, sauf à abuser de ce vocable en disant que le peuple est un universel parce qu’il n’est pas un mais nombreux, ce qui serait puéril. » (Guillaume d'Ockham)


#139 Sanksion

Sanksion

    Front Féodal powa

  • Habitué
  • 7703 messages
  • Ma référence:Marilyn Manson - Tolstoi

Posté 12/04/2012 - 11:30

J'ai lu "None dare call it a conspiracy" de Gary Allen.

http://www.amazon.fr...34226676&sr=8-1

Et comme je dois bien l'admettre, je ne sais plus faire la différence entre la fiction et la réalité depuis longtemps (si ce n'est depuis toujours), quelqu'un d'érudit, de cultivé et de censé pourrait me donner son avis ? C'est vrai les faits qu'il présente ou de l'intox de parano ?
GRAVITATION, n. The tendency of all bodies to approach one another with a strength proportion to the quantity of matter they contain -- the quantity of matter they contain being ascertained by the strength of their tendency to approach one another. This is a lovely and edifying illustration of how science, having made A the proof of B, makes B the proof of A.
LIFE, n. A spiritual pickle preserving the body from decay. We live in daily apprehension of its loss; yet when lost it is not missed.
ME, pro. The objectionable case of I. The personal pronoun in English has three cases, the dominative, the objectionable and the oppressive. Each is all three.
MONEY, n.A blessing that is of no advantage to us excepting when we part with it. An evidence of culture and a passport to polite society. Supportable property.
PAIN, n. An uncomfortable frame of mind that may have a physical basis in something that is being done to the body, or may be purely mental, caused by the good fortune of another.
PEACE, n. In international affairs, a period of cheating between two periods of fighting.
VOTE, n. The instrument and symbol of a freeman's power to make a fool of himself and a wreck of his country.
 
 

#140 Barem

Barem

    Commis aux écritures

  • Utilisateur
  • 3107 messages

Posté 12/04/2012 - 13:39

M'intéressant à la construction historique de l’état depuis la fin de la monarchie jusqu'à aujourd'hui, j'ai acheté et reçu ce matin : (bien moins chère que le prix affiché dorénavant)

et :

Auriez vous des propositions à me faire sur ce sujet de recherche ?

Mon blog : http://photographiep…et.blogspot.fr/

"les vices d'autrefois sont devenus les moeurs d'aujourd'hui" Sénèque.



1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)