Aller au contenu


Photo

Suite des discussions sur l'amour libre


  • Veuillez vous connecter pour répondre
631 réponses à ce sujet

#621 Apollon

Apollon

    Houdini

  • Utilisateur
  • 10362 messages
  • Ma référence:Hayek, Aron
  • Tendance:Libéral classique

Posté 09/01/2013 - 21:57

tlpl


Pour les hommes politiques en revanche, on les croit plus occupés à tendre aux hommes des pièges qu'à les diriger pour le mieux, et on les juge rusés plutôt que sages. L'expérience en effet leur a enseigné qu'il y aura des vices aussi longtemps qu'il y aura des hommes ; ils s'appliquent donc à prévenir la malice humaine, et cela par des moyens dont une longue expérience a fait connaître l'efficacité, et que des hommes mus par la crainte plutôt que guidés par la raison ont coutume d'appliquer ; agissant en cela d'une façon qui paraît contraire à la religion, surtout aux théologiens. (Spinoza)

hyperboree-apollon.blogspot.com/

#622 addictive

addictive

    Plumitif

  • Nouveau
  • 744 messages

Posté 09/01/2013 - 22:07

Bien, donc dans le cas de la nourriture, la solution n'est pas le socialisme. Pourquoi alors proposer une solution socialisante (même si c'est sans coercition) dans le cas de l'amour et du sexe ?
 
Si elle est majeure et consentante, ce n'est pas immoral.

Non, je n'ai pas dit ça. J'ai fait exprès de prendre un exemple extrême, pour essayer de te montrer que ne pas accepter l'autre à cause de ceci ou cela n'est pas nécessairement neutre, moralement parlant.
 
Renoncer à pendre les voleurs de pommes, c'est aussi dévaluer la gravité de l'acte. Pourtant, je pense que c'est un progrès, et qu'il n'entraîne pas nécessairement une augmentation du nombre de vols de pommes. Et même si ce n'est pas le cas, ça ne justifie pas de pendre les voleurs de pommes.
 
Les unions libres, c'est souvent calqué sur le modèle monogame. Il ne faut pas confondre avec l'amour libre. Ensuite, oui, les pluriamoureux ne sont pas agressés, mais la plupart du temps, leur mode de vie n'est pas accepté, alors qu'ils ne cherchent pourtant pas à l'imposer et acceptent le choix des uniamoureux de n'avoir qu'un seul amoureux/une seule amoureuse.

Je ne fais que souhaiter un peu désespérément, mais je n'exige rien, surtout au mépris des sentiments d'autrui (voir mon histoire de moindre mal).
 
Je trouve ça complétement masochiste et ridicule. Si elles ne veulent qu'un seul amoureux, elles sont bien assez grandes pour n'en avoir qu'un seul. Je ne vais pas m'amuser à leur imposer ce que de toute manière elles veulent faire... Je trouve que c'est plutôt une belle preuve d'amour de laisser libre du choix de l'uniamour ou du pluriamour, et ce, même dans un cadre monogamique exclusif : en effet, si une femme n'a qu'un seul homme dans sa vie, au moins ça sera un vrai choix assumé, ça ne sera pas par dépit. Donc il y aura une vraie valeur morale à la chose (sous l'hypothèse suivant laquelle l'uniamour serait moralement supérieur).
 
Pas magiquement... mais à la longue, peut-être...
 
Alors tiens, pourquoi n'accepterait-on pas ma subjectivité de pluriamoureux ?... Hé !

Ca dépend. Au départ, on parlait de skin-head voulant exterminer les "races inférieures" et animés d'une profonde haine envers elles, et qui se contentaient de ne pas passer à l'acte par libéralisme. Maintenant, il s'agit juste de skin-head voulant maintenir une "pureté raciale" (ce qui n'implique aucunement de la haine et une volonté d'extermination).
 
Pourquoi ?... Dans le cadre de la contraception, les conséquences reproductives sont conçues comme un effet secondaire (plus ou moins) indésirable, pas comme le but recherché. La mentalité est donc bien différente.
   
Pourquoi ? Parce que j'admets que c'est un moindre mal de ne pas se forcer à accepter quelqu'un contre nos sentiments si on ne parvient pas à les raisonner ?... Mais si c'est un moindre mal, cela reste un mal, et si j'arrive à le montrer, ça peut amener à une prise de conscience progressive.
(De manière semblable : acheter la paix sociale avec des mesures anti-libérales comme la "négociation avec les partenaires sociaux" peut être vu comme un moindre mal face au mal plus grand que serait une insurrection dans le sang et les larmes...)

En parlant des capacités, je ne vois guère d'autre échelle significative que l'efficacité. Si je dis que l'intelligence d'Einstein est supérieure à celle de Jean-Claude Van Damme, on ne va pas me demander sur quelle échelle de valeur, si ?
 
Ah, la gentillesse c'est arbitraire, confus et subjectif ? Donc le nazi qui torture un juif (j'espère obtenir mon 3ème point Godwin :)), il est gentil avec lui. Après tout, la gentillesse, c'est subjectif, arbitraire et confus (donc si le nazi pense qu'il est gentil, ça suffit pour qu'il le soit).
 
A la louche, j'ai bien l'impression que c'est du 50%. D'ailleurs, du coup, j'ai posé la question sur un forum de polyamoureux québecquois : les réponses que j'ai eu m'ont conforté dans le fait que les femmes ne sont pas du tout sous-représentées, au contraire.
 
Voici le fil de discussion :

http://www.polyamour....php?f=5&t=1461

Je pense que, comme beaucoup de monde, tu confonds polyamour et libertinage. C'est vrai que dans le milieu libertin, on a une massive surreprésentation des hommes et vraiment pas beaucoup de femmes. Ce n'est pas le cas du polyamour.
 
Toutes choses égales par ailleurs, il me semble que leur épanouissement, en moyenne, tend à être moindre.

 

 

Concernant le polyamour effectivement, c'est quelque chose d'asez personnel car il s'agit surtout de savoir vivre avec cette realité qu'est la jalousie et la possesivité de chacun, homme ou femme. Certains êtres effectivement n'ont pas de problémes à se dire que la personne avec qui ils sont va voir d'autres personnes et reciproquement mais la tolérance à douleur de certains doit elle faire office de généralité?

 

Quant au DROIT DE L'ENFANT, c'est juridiquement un des plus grandes impostures du droit de la famille introduite rappelons le par ségoléne royal en 2002. En gros en pratique, le magistat est désormais tout puiisant pour déterminer ce qui ou non serait de "l'intérêt de l'enfant" notion polymorphe et définit au coup par coup.



#623 Métazét

Métazét

    Free Market Anticapitalist

  • Utilisateur
  • 966 messages
  • Ma référence:Tucker, Thoreau, Carson
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 09/01/2013 - 23:11

Concernant le polyamour effectivement, c'est quelque chose d'asez personnel car il s'agit surtout de savoir vivre avec cette realité qu'est la jalousie et la possesivité de chacun, homme ou femme. Certains êtres effectivement n'ont pas de problémes à se dire que la personne avec qui ils sont va voir d'autres personnes et reciproquement mais la tolérance à douleur de certains doit elle faire office de généralité?


Pourquoi parler de tolérance à la douleur ? Cela présuppose qu'il y a douleur, ce qui est déjà se positionner par avance sur la question.
Ensuite, bien entendu - mais je crois l'avoir suffisamment répété - je ne veux rien imposer par la force, mais ça n'interdit pas d'essayer de rendre raison de sa façon de voir la vie, dans l'espoir de la faire partager. Sinon, à quoi ça sert les débats ?
 

Quant au DROIT DE L'ENFANT, c'est juridiquement un des plus grandes impostures du droit de la famille introduite rappelons le par ségoléne royal en 2002. En gros en pratique, le magistat est désormais tout puiisant pour déterminer ce qui ou non serait de "l'intérêt de l'enfant" notion polymorphe et définit au coup par coup.


Je n'ai pas parlé de droit de l'enfant, mais uniquement de l'intérêt de l'enfant. Je n'ai jamais souhaité introduire de la coercition dans l'affaire. Pour un enfant, être élevé dans une famille monoparentale ou recomposée - pour prendre cet exemple - ce n'est pas dans son intérêt, mais ce n'est pas pour autant un préjudice selon le droit.
Mon blog d'éthique et d'épistémologie : http://metazet.over-blog.com

« Les socialistes aiment tellement les pauvres qu'ils en fabriquent » (Jacques Godfrain)

#624 addictive

addictive

    Plumitif

  • Nouveau
  • 744 messages

Posté 09/01/2013 - 23:16

je parle de tolérance à la douleur car je pense que la jalousie et le possesivité sont des donnes communes courantes et plutot la régle que l'exception. De sorte que partager est généralement une souffrance. Je n'ai aucun jugement de valeur. Je constate.

 

On parle de la même chose. interet de l'enfant est une notion totalement abrutie puisque non qualfiée juridiquement et appliquée de façon inique par les uns et les autres suivant le sens du vent du jour. Je ne parle même pas des cas d'application que tu cites.Ce n'est pas non plus mon propos.Je parle du texte et de son fondement encore une fois.



#625 Métazét

Métazét

    Free Market Anticapitalist

  • Utilisateur
  • 966 messages
  • Ma référence:Tucker, Thoreau, Carson
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 10/01/2013 - 20:41

je parle de tolérance à la douleur car je pense que la jalousie et le possesivité sont des donnes communes courantes et plutot la régle que l'exception. De sorte que partager est généralement une souffrance. Je n'ai aucun jugement de valeur. Je constate.


En général, oui, mais là nous parlions justement des personnes qui pratiquent le polyamour, et même qui le pratiquent avec conviction. Ce qui exclu, me semble-t-il, les personnes qui ne font que le tolérer i.e. qui ne le pratiquent pas elles-mêmes, mais qui ont peut-être un compagnon/une compagne qui est polyamoureux/se, et qui "ferment les yeux"... là, je suis d'accord que "tolérance à la douleur" serait approprié. Mais je ne pense pas que ces personnes forment le gros du troupeau. La plupart des polyamoureux délicats ne donneront pas corps à leurs inclinations s'ils sont avec des exclusivistes, ou alors ils quitteront leur compagnon/compagne et chercheront quelqu'un d'autre qui accepte pleinement leur mode de vie, voire qui le partage. La plupart des exclusivistes ne chercheront pas à "tolérer la douleur", et quitteront leur compagnon/compagne, si il/elle est polyamoureux pratiquant.
 

On parle de la même chose. interet de l'enfant est une notion totalement abrutie puisque non qualfiée juridiquement et appliquée de façon inique par les uns et les autres suivant le sens du vent du jour. Je ne parle même pas des cas d'application que tu cites.Ce n'est pas non plus mon propos.Je parle du texte et de son fondement encore une fois.


Donc en fait, tu t'adressais à moi pour parler d'un truc qui n'avait rien à voir avec ce que j'ai dit et critiquer une idée qui n'est de toute façon pas la mienne ?...
Sauf un truc : tout ce qui est non qualifié juridiquement n'est pas nécessairement abruti. Ex : l'amour n'est pas qualifié juridiquement (il n'est ni interdit ni obligatoire d'aimer), ce n'est pas abruti pour autant. Par contre, ça pourrait le devenir, si on l'imposait juridiquement (donc si on interdisait ou obligeait l'amour, comme si c'était juridiquement qualifié, alors que ça ne l'est pas).
Mon blog d'éthique et d'épistémologie : http://metazet.over-blog.com

« Les socialistes aiment tellement les pauvres qu'ils en fabriquent » (Jacques Godfrain)

#626 Métazét

Métazét

    Free Market Anticapitalist

  • Utilisateur
  • 966 messages
  • Ma référence:Tucker, Thoreau, Carson
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 11/01/2013 - 00:26

Pour enfoncer le clou, je viens de tomber sur cet autre fil de discussion, sur un forum belge :
http://www.polyamour...wtopic.php?2793
Mon blog d'éthique et d'épistémologie : http://metazet.over-blog.com

« Les socialistes aiment tellement les pauvres qu'ils en fabriquent » (Jacques Godfrain)

#627 addictive

addictive

    Plumitif

  • Nouveau
  • 744 messages

Posté 11/01/2013 - 00:36

Sauf que personne ne va voir un juge pour asseoir ou non ce qui serait l'amour dans sa défintion (ma déf est mieux que la sienne madame le juge)

 

Or, l'intéret de l'enfant,c'est exactement ce qui se passe. Et comment peut on se conformer à quelque chose de non défini en amont? Si demain, un juge dédice qu'il est de l'intéret de mon enfant de manger des coquilles saint jacques à chaque repas, il en a le pouvoir  si mon ex introduit une action pour cela.

Si demain les magistrats décident qu'il est de "l'interet de l'enfant" d'avoir deux foyers principaux, ils le peuvent au cas par cas en pratique.

 

 

Trouves tu cela normal? Donc, je disais juste que il n'est pas normal sur des notions qui rélevent du droit de la famille et donc de chaque individu de dépendre des JAFS de France et de navarre. C'est une belle connerie oui. Je ne veux pas dépendre de fonctionnaires débiles qui viendraient décider depuis leurs bureaux minables comment mes enfants devraient vivre suivant leurs idées de bobos mélanchonistes.

 

Alors, sur le reste, si les gens ont envie de vivre à 5 et de se marier avec des lapins nains, dans le consentemment de chacun, moi, perso j'ai pas de souci avec la question. Poliandrisme, allons y.Poliamour

DS, allons y.

 

 

 



#628 Métazét

Métazét

    Free Market Anticapitalist

  • Utilisateur
  • 966 messages
  • Ma référence:Tucker, Thoreau, Carson
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 11/01/2013 - 01:03

Mais encore une fois : je ne suis pas pour que la justice et la police se mêlent de l'intérêt de l'enfant ! Donc, non, je ne trouve pas ça normal, pour répondre à ta question.
Ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas moyen d'avoir un avis raisonné et plausible / vraisemblable sur ce qui est mieux dans l'intérêt des enfants, mais il ne faut pas l'imposer. Libre à chacun d'expérimenter selon ce qu'il croit être le mieux, et - pour faire plaisir à Snow ;) - des modèles plus optimaux que d'autres finiront bien par "s'imposer" sans coercition... sachant que chaque enfant est différent... (l'enfant moyen, ça n'existe pas).
Mon blog d'éthique et d'épistémologie : http://metazet.over-blog.com

« Les socialistes aiment tellement les pauvres qu'ils en fabriquent » (Jacques Godfrain)

#629 ShoTo

ShoTo

    Homme de lettres

  • Utilisateur
  • 2690 messages
  • Ma référence:Feynman, Ron Paul
  • Tendance:Libéral écologiste

Posté 17/02/2013 - 09:26

http://www.slate.fr/...lecon-monogames


"Une monnaie papier, basée sur la seule confiance dans le gouvernement qui l'imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c'est-à-dire zéro" Voltaire

#630 Métazét

Métazét

    Free Market Anticapitalist

  • Utilisateur
  • 966 messages
  • Ma référence:Tucker, Thoreau, Carson
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 28/02/2013 - 22:50

http://www.slate.fr/...lecon-monogames


Tout à fait :D


Mon blog d'éthique et d'épistémologie : http://metazet.over-blog.com

« Les socialistes aiment tellement les pauvres qu'ils en fabriquent » (Jacques Godfrain)

#631 Malky

Malky

    Grammar macht frei !

  • Utilisateur
  • 8073 messages
  • Ma référence:Dick Shonary
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 23/04/2014 - 22:57

Polyamour ? nope.

 

 

polyamory_is_wrong_tshirt-p2352353729274

 

'nuff said :mrgreen:


« Theoretically, planning may be good. But nobody has ever figured out the cause of government stupidity — and until they do (and find the cure), all ideal plans will fall into quicksand » — Richard Feynman

 

« Ignorance more frequently begets confidence than does knowledge » — Charles Darwin

 

Par solidarité avec les qwertistes désaccentués : à ç é è ê ô û ù


#632 ShoTo

ShoTo

    Homme de lettres

  • Utilisateur
  • 2690 messages
  • Ma référence:Feynman, Ron Paul
  • Tendance:Libéral écologiste

Posté 24/04/2014 - 06:02

ça a un nom ça de mixer le grec et le latin (je ne m'en souviens plus). C'est une pratique courante, ya rien de choquant là dedans


"Une monnaie papier, basée sur la seule confiance dans le gouvernement qui l'imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c'est-à-dire zéro" Voltaire


1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)