Aller au contenu


Photo

Vidéo comique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2230 réponses à ce sujet

#1 sebastien

sebastien

    Ecrivaillon

  • Yabon Nonosse
  • 151 messages
  • Ma référence:Schumpeter, Spencer
  • Tendance:Anarcap

Posté 24/09/2009 - 10:06



Depuis quelque jours cette vidéo fait le buzz aux USA, et il est vrai qu'elle est vraiment exerçante.
J'en ai décas fait la traduction, et j'aimerai la diffuser sur titube et dailymotion.
Seulement pour cella il faudrait aussi que je face le sous titrage, quelqu'un saurait il comment faire ?

Sur canal+ un extrait sous titré a été difusé, mais je ne le trouve pas sur internet.
C'est à la fin de l'émission : http://www.canalplus.fr/pid2226.htm
« Voilà donc tout mon système : liberté de conscience, liberté de la presse, liberté du travail, liberté de l'enseignement, libre concurrence, libre disposition des fruits de son travail, liberté à l'infini, liberté absolue, liberté partout est toujours ! C'est le système de 1789 et 1793 ; le système de Quesnay, de Turgot, de Jean-Baptiste Say (…) La liberté, donc, rien de plus, rien de moins. Le « laisser-faire, laissez-passer » dans l'acception la plus littérale et la plus large ; conséquemment, la propriété, en tant qu'elle découle légitimement de cette liberté : voilà mon principe. Pas d'autre solidarité entre les citoyens que celle des accidents de force majeure (…) C'est la foi de Franklin, Washington, Lafayette, de Mirabeau, de Casimir Périer, d'Odilon Barrot, de Thiers… »

"La propriété est la plus grande force révolutionnaire qui existe et qui se puisse opposer au pouvoir (…) Où trouver une puissance capable de contre-balancer cette puissance formidable de l'Etat ? Il n'y en a pas d'autre que la propriété (…) La propriété moderne peut être considérée comme le triomphe de la liberté" Proudhon

"Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas élever le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes." Lincoln

#2 Sous-Commandant Marco

Sous-Commandant Marco

    Erudit

  • Utilisateur
  • 14794 messages
  • Ma référence:Bastiat
  • Tendance:Minarchiste

Posté 24/09/2009 - 10:25

En effet, j'ai été surpris de voir Canal+ passer cette vidéo, avec des sous-titres en français qui plus est. Elle fut présentée comme une parodie du slogan d'Obama.

"Mille chats ne font pas un lion."


#3 sebastien

sebastien

    Ecrivaillon

  • Yabon Nonosse
  • 151 messages
  • Ma référence:Schumpeter, Spencer
  • Tendance:Anarcap

Posté 24/09/2009 - 10:30

En effet, j'ai été surpris de voir Canal+ passer cette vidéo, avec des sous-titres en français qui plus est. Elle fut présentée comme une parodie du slogan d'Obama.


Oui moi aussi ca m'a beaucoup surpris de cette chaine !
Ca fait contraste avec la propagande pro-obama et pro état permanente !
Si tu veux j'ai toute la traduction (car la vidéo a tout de méme était trés coupé), mais tu ne sais pas comment faire pour les sous-titres ?
« Voilà donc tout mon système : liberté de conscience, liberté de la presse, liberté du travail, liberté de l'enseignement, libre concurrence, libre disposition des fruits de son travail, liberté à l'infini, liberté absolue, liberté partout est toujours ! C'est le système de 1789 et 1793 ; le système de Quesnay, de Turgot, de Jean-Baptiste Say (…) La liberté, donc, rien de plus, rien de moins. Le « laisser-faire, laissez-passer » dans l'acception la plus littérale et la plus large ; conséquemment, la propriété, en tant qu'elle découle légitimement de cette liberté : voilà mon principe. Pas d'autre solidarité entre les citoyens que celle des accidents de force majeure (…) C'est la foi de Franklin, Washington, Lafayette, de Mirabeau, de Casimir Périer, d'Odilon Barrot, de Thiers… »

"La propriété est la plus grande force révolutionnaire qui existe et qui se puisse opposer au pouvoir (…) Où trouver une puissance capable de contre-balancer cette puissance formidable de l'Etat ? Il n'y en a pas d'autre que la propriété (…) La propriété moderne peut être considérée comme le triomphe de la liberté" Proudhon

"Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas élever le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes." Lincoln

#4 Kassad

Kassad

    Moine-copiste

  • Utilisateur
  • 6701 messages
  • Ma référence:Diderot
  • Tendance:Libéral classique

Posté 24/09/2009 - 10:50

C'est plutôt tragique comme vidéo dans le fond :icon_up:

Omnia mea mecum porto.

Par principe, je n’aime pas mettre dans les mains d’un ministre un pistolet chargé avec comme seule garantie la promesse qu’il ne me tirera pas dessus. -- Maître Eolas

 

It's bad civic hygiene to build technologies that could someday be used to facilitate a police state -- B. Schneier


#5 Sous-Commandant Marco

Sous-Commandant Marco

    Erudit

  • Utilisateur
  • 14794 messages
  • Ma référence:Bastiat
  • Tendance:Minarchiste

Posté 24/09/2009 - 10:57

C'est plutôt tragique comme vidéo dans le fond :icon_up:

Tu veux dire "traggique"?

"Mille chats ne font pas un lion."


#6 Kassad

Kassad

    Moine-copiste

  • Utilisateur
  • 6701 messages
  • Ma référence:Diderot
  • Tendance:Libéral classique

Posté 24/09/2009 - 11:00

Tu veux dire "traggique"?


En fait je voulais dire transgeek car on l'a bien profond de la part de quelqu'un dont l'apparence ne pourrait laisser supposer quoique ce soit de cette nature…

Omnia mea mecum porto.

Par principe, je n’aime pas mettre dans les mains d’un ministre un pistolet chargé avec comme seule garantie la promesse qu’il ne me tirera pas dessus. -- Maître Eolas

 

It's bad civic hygiene to build technologies that could someday be used to facilitate a police state -- B. Schneier


#7 sebastien

sebastien

    Ecrivaillon

  • Yabon Nonosse
  • 151 messages
  • Ma référence:Schumpeter, Spencer
  • Tendance:Anarcap

Posté 24/09/2009 - 11:11

C'est plutôt tragique comme vidéo dans le fond :mrgreen:


Oui c'est clair :doigt: …mais lieu vaut en rire :icon_up: qu'en pleurer… et ca n'est que de cette facon que nous réussirons à faire passer notre message !
Et tu sais comment faire pour le sous titrage ?

En fait je voulais dire transgeek car on l'a bien profond de la part de quelqu'un dont l'apparence ne pourrait laisser supposer quoique ce soit de cette nature…


Je ne suis pas sur d'avoir bien compris…
« Voilà donc tout mon système : liberté de conscience, liberté de la presse, liberté du travail, liberté de l'enseignement, libre concurrence, libre disposition des fruits de son travail, liberté à l'infini, liberté absolue, liberté partout est toujours ! C'est le système de 1789 et 1793 ; le système de Quesnay, de Turgot, de Jean-Baptiste Say (…) La liberté, donc, rien de plus, rien de moins. Le « laisser-faire, laissez-passer » dans l'acception la plus littérale et la plus large ; conséquemment, la propriété, en tant qu'elle découle légitimement de cette liberté : voilà mon principe. Pas d'autre solidarité entre les citoyens que celle des accidents de force majeure (…) C'est la foi de Franklin, Washington, Lafayette, de Mirabeau, de Casimir Périer, d'Odilon Barrot, de Thiers… »

"La propriété est la plus grande force révolutionnaire qui existe et qui se puisse opposer au pouvoir (…) Où trouver une puissance capable de contre-balancer cette puissance formidable de l'Etat ? Il n'y en a pas d'autre que la propriété (…) La propriété moderne peut être considérée comme le triomphe de la liberté" Proudhon

"Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas élever le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes." Lincoln

#8 Kassad

Kassad

    Moine-copiste

  • Utilisateur
  • 6701 messages
  • Ma référence:Diderot
  • Tendance:Libéral classique

Posté 24/09/2009 - 11:22

Je ne suis pas sure d'avoir bien compri…


Hum disons quelqu'un qui n'a pas l'air de ce qu'il est réellement et qui te la mets bien profond et 'makes it all tastes good' comme il dit si bien dans la chanson.

Omnia mea mecum porto.

Par principe, je n’aime pas mettre dans les mains d’un ministre un pistolet chargé avec comme seule garantie la promesse qu’il ne me tirera pas dessus. -- Maître Eolas

 

It's bad civic hygiene to build technologies that could someday be used to facilitate a police state -- B. Schneier


#9 philippulus

philippulus

    Plumitif

  • Utilisateur
  • 651 messages
  • Ma référence:sans opinion
  • Tendance:Libéral classique

Posté 24/09/2009 - 11:48

http://philippulus.d...Government-Can-!

La seule chose qui m'embête c'est qu'ils aient mis une image de Lincoln dans les "Founding Fathers".
Y'a comme une dissonance…

#10 sebastien

sebastien

    Ecrivaillon

  • Yabon Nonosse
  • 151 messages
  • Ma référence:Schumpeter, Spencer
  • Tendance:Anarcap

Posté 24/09/2009 - 12:32

Hum disons quelqu'un qui n'a pas l'air de ce qu'il est réellement et qui te la mets bien profond et 'makes it all tastes good' comme il dit si bien dans la chanson.


Ha ok…oui c'est clair c'est vraiment déprimant.

http://philippulus.d...Government-Can-!

La seule chose qui m'embête c'est qu'ils aient mis une image de Lincoln dans les "Founding Fathers".
Y'a comme une dissonance…


Oui tu as raison, mais il est vrai que Lincolne est tout de méme un des plus grands représentants de l'esprit américain, c'était un pur libertarien, qui a agie dans la pure continuation de l'esprit des fondateurs et de la constitution.
(cf : ma citation de Lincolne).
« Voilà donc tout mon système : liberté de conscience, liberté de la presse, liberté du travail, liberté de l'enseignement, libre concurrence, libre disposition des fruits de son travail, liberté à l'infini, liberté absolue, liberté partout est toujours ! C'est le système de 1789 et 1793 ; le système de Quesnay, de Turgot, de Jean-Baptiste Say (…) La liberté, donc, rien de plus, rien de moins. Le « laisser-faire, laissez-passer » dans l'acception la plus littérale et la plus large ; conséquemment, la propriété, en tant qu'elle découle légitimement de cette liberté : voilà mon principe. Pas d'autre solidarité entre les citoyens que celle des accidents de force majeure (…) C'est la foi de Franklin, Washington, Lafayette, de Mirabeau, de Casimir Périer, d'Odilon Barrot, de Thiers… »

"La propriété est la plus grande force révolutionnaire qui existe et qui se puisse opposer au pouvoir (…) Où trouver une puissance capable de contre-balancer cette puissance formidable de l'Etat ? Il n'y en a pas d'autre que la propriété (…) La propriété moderne peut être considérée comme le triomphe de la liberté" Proudhon

"Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas élever le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes." Lincoln

#11 h16

h16

    Capitaine Blâme

  • Administrateur
  • 52992 messages
  • Ma référence:Achille Talon
  • Tendance:Anarcap

Posté 24/09/2009 - 12:54

Lincoln n'était pas libertarien.

Relis-toi.
Méluche, c’est un poème. Ecrit en gros caractères tordus, avec des fautes et des bavures, de travers sur une carte postale, mais un poème tout de même.
Dieu c'est un peu un gros trampoline cosmogonique au syncrétisme quasi caoutchouteux. (Jim16)
hashtable

#12 sebastien

sebastien

    Ecrivaillon

  • Yabon Nonosse
  • 151 messages
  • Ma référence:Schumpeter, Spencer
  • Tendance:Anarcap

Posté 24/09/2009 - 13:13

Lincoln n'était pas libertarien.

Relis-toi.


Et si…républicain Whig radical.

Renseigne toi.
« Voilà donc tout mon système : liberté de conscience, liberté de la presse, liberté du travail, liberté de l'enseignement, libre concurrence, libre disposition des fruits de son travail, liberté à l'infini, liberté absolue, liberté partout est toujours ! C'est le système de 1789 et 1793 ; le système de Quesnay, de Turgot, de Jean-Baptiste Say (…) La liberté, donc, rien de plus, rien de moins. Le « laisser-faire, laissez-passer » dans l'acception la plus littérale et la plus large ; conséquemment, la propriété, en tant qu'elle découle légitimement de cette liberté : voilà mon principe. Pas d'autre solidarité entre les citoyens que celle des accidents de force majeure (…) C'est la foi de Franklin, Washington, Lafayette, de Mirabeau, de Casimir Périer, d'Odilon Barrot, de Thiers… »

"La propriété est la plus grande force révolutionnaire qui existe et qui se puisse opposer au pouvoir (…) Où trouver une puissance capable de contre-balancer cette puissance formidable de l'Etat ? Il n'y en a pas d'autre que la propriété (…) La propriété moderne peut être considérée comme le triomphe de la liberté" Proudhon

"Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas élever le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes." Lincoln

#13 JIM16

JIM16

    Hé les amis, je crois que j'ai fait papa dans ma culot

  • Utilisateur
  • 15670 messages
  • Ma référence:Marais Du Cussuhaintte

Posté 24/09/2009 - 13:30

relis toi quand meme c'est plein de fautes la

je veux vivre une vie libérale au sens sociétal

 

 


#14 sebastien

sebastien

    Ecrivaillon

  • Yabon Nonosse
  • 151 messages
  • Ma référence:Schumpeter, Spencer
  • Tendance:Anarcap

Posté 24/09/2009 - 13:30

relis toi quand meme c'est plein de fautes la


ok, excuse moi.
« Voilà donc tout mon système : liberté de conscience, liberté de la presse, liberté du travail, liberté de l'enseignement, libre concurrence, libre disposition des fruits de son travail, liberté à l'infini, liberté absolue, liberté partout est toujours ! C'est le système de 1789 et 1793 ; le système de Quesnay, de Turgot, de Jean-Baptiste Say (…) La liberté, donc, rien de plus, rien de moins. Le « laisser-faire, laissez-passer » dans l'acception la plus littérale et la plus large ; conséquemment, la propriété, en tant qu'elle découle légitimement de cette liberté : voilà mon principe. Pas d'autre solidarité entre les citoyens que celle des accidents de force majeure (…) C'est la foi de Franklin, Washington, Lafayette, de Mirabeau, de Casimir Périer, d'Odilon Barrot, de Thiers… »

"La propriété est la plus grande force révolutionnaire qui existe et qui se puisse opposer au pouvoir (…) Où trouver une puissance capable de contre-balancer cette puissance formidable de l'Etat ? Il n'y en a pas d'autre que la propriété (…) La propriété moderne peut être considérée comme le triomphe de la liberté" Proudhon

"Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas élever le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes." Lincoln

#15 Ash

Ash

    Erudit

  • Utilisateur
  • 12227 messages
  • Ma référence:Thomas d’Aquin

Posté 24/09/2009 - 13:36



Depuis quelque jours cette vidéo fait le buzz aux USA, et il est vrai qu'elle est vraiment exerçante.
J'en ai décas fait la traduction, et j'aimerai la diffuser sur titube et dailymotion.
Seulement pour cella il faudrait aussi que je face le sous titrage, quelqu'un saurait il comment faire ?

Sur canal+ un extrait sous titré a été difusé, mais je ne le trouve pas sur internement.
C'est à la fin de l'émission : http://www.canalplus.fr/pid2226.htm

Tu peux rajouter des sous-titres directement via youtube. Pour cela il faut uploader la vidéo sur ton compte et l'éditer.
“ Tout est permis, mais rien n'est possible.” (Surhomme schizophrène)

“J'veux pas grandir, j'veux retrouver l'alter-monde du ventre de maman.” (Citoyen durable)

#16 sebastien

sebastien

    Ecrivaillon

  • Yabon Nonosse
  • 151 messages
  • Ma référence:Schumpeter, Spencer
  • Tendance:Anarcap

Posté 24/09/2009 - 13:47

Tu peux rajouter des sous-titres directement via youtube. Pour cela il faut uploader la vidéo sur ton compte et l'éditer.


D'accord merci beaucoup, donc si je comprends bien je télécharge la vidéo sur mon ordi, puis je l'upload sur yutube et la yutube métra un logiciel à ma disposition pour faire du sous-titrage ?
C'est bien ca ?
« Voilà donc tout mon système : liberté de conscience, liberté de la presse, liberté du travail, liberté de l'enseignement, libre concurrence, libre disposition des fruits de son travail, liberté à l'infini, liberté absolue, liberté partout est toujours ! C'est le système de 1789 et 1793 ; le système de Quesnay, de Turgot, de Jean-Baptiste Say (…) La liberté, donc, rien de plus, rien de moins. Le « laisser-faire, laissez-passer » dans l'acception la plus littérale et la plus large ; conséquemment, la propriété, en tant qu'elle découle légitimement de cette liberté : voilà mon principe. Pas d'autre solidarité entre les citoyens que celle des accidents de force majeure (…) C'est la foi de Franklin, Washington, Lafayette, de Mirabeau, de Casimir Périer, d'Odilon Barrot, de Thiers… »

"La propriété est la plus grande force révolutionnaire qui existe et qui se puisse opposer au pouvoir (…) Où trouver une puissance capable de contre-balancer cette puissance formidable de l'Etat ? Il n'y en a pas d'autre que la propriété (…) La propriété moderne peut être considérée comme le triomphe de la liberté" Proudhon

"Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas élever le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes." Lincoln

#17 neuneu2k

neuneu2k

    Bovin placide

  • Administrateur
  • 17271 messages
  • Ma référence:F. Meyer, C.S. Lewis, HHH
  • Tendance:Libéral conservateur

Posté 24/09/2009 - 14:15

Et si…républiquain Whig radical.

Renseigne toi.

Tu sais ce que c'est un libertarien ? Même dans la définition la plus large, et en dehors de l'aspect totalement anachronique… non, aucune chance.

Et il n'était certainement pas républiquain, je ne sais pas ce que c'est, mais ça a l'air moche (non, franchement, relis toi, je ne suis pas un grand partisan de la pureté orthographique sur internet, mais tu dépasse sciemment les limites tolérables)
It strikes me too that since Modal libertarianism is lifelong adolescent rebellion against one's parents, one's neighbors, and the bourgeoisie generally, that this revolt against good manners, and its displacement into bleating about the "philosophy of tolerance," is characteristic Modal behavior. The Modal rebels against what used to be standard parental teaching about manners, and challenges such teachings with pseudo-profound blatherings about tolerance, metaphysics, and the theory of knowledge. - Murray Rothbard

J’affirme que je haïssais plus encore la jeunesse quand j’étais jeune moi-même.

The few conservatives still able to hold up one end of a Socratic dialogue are those in the ostracized libertarian wing. - Neal Stephenson

Si la confiture ne gagne pas je m'immole par le feu. Nick De Cusa

Le tiers-monde va sortir de la misère plus vite qu'on ne croit, et c'est tant mieux. Ca fera des endroits où se barrer. Jabial le Dur

La circoncision n'est une mutilation que dans l'alter-réalité des membres du culte du prépuce. Jabial le Coupé

Parfois il faut être ferme, c'est notre Seigneur qui a dit à Saint Pierre "Vade retro satanas" et non pas "kikoulol trop chou le Simon à son Jésus". Kimon

Munch lisait lib.org quand il a décidé de peindre. Saucer

There's no sense in being precise when you don't even know what you're talking about. John von Neumann

#18 sebastien

sebastien

    Ecrivaillon

  • Yabon Nonosse
  • 151 messages
  • Ma référence:Schumpeter, Spencer
  • Tendance:Anarcap

Posté 24/09/2009 - 14:23

Tu sais ce que c'est un libertarien ? Même dans la définition la plus large, et en dehors de l'aspect totalement anachronique… non, aucune chance.

Et il n'était certainement pas républiquain, je ne sais pas ce que c'est, mais ça a l'air moche (non, franchement, relis toi, je ne suis pas un grand partisan de la pureté orthographique sur internet, mais tu dépasse sciemment les limites tolérables)


Heu si Lincoln était bien républicain Whig (corrige toi tu as écrit "il n'était certainement pas républiquain"), ce qui est l'équivalent avant le XXéme siécle dans l'histoire des courants politiques de libertarien ou libéral radical.
« Voilà donc tout mon système : liberté de conscience, liberté de la presse, liberté du travail, liberté de l'enseignement, libre concurrence, libre disposition des fruits de son travail, liberté à l'infini, liberté absolue, liberté partout est toujours ! C'est le système de 1789 et 1793 ; le système de Quesnay, de Turgot, de Jean-Baptiste Say (…) La liberté, donc, rien de plus, rien de moins. Le « laisser-faire, laissez-passer » dans l'acception la plus littérale et la plus large ; conséquemment, la propriété, en tant qu'elle découle légitimement de cette liberté : voilà mon principe. Pas d'autre solidarité entre les citoyens que celle des accidents de force majeure (…) C'est la foi de Franklin, Washington, Lafayette, de Mirabeau, de Casimir Périer, d'Odilon Barrot, de Thiers… »

"La propriété est la plus grande force révolutionnaire qui existe et qui se puisse opposer au pouvoir (…) Où trouver une puissance capable de contre-balancer cette puissance formidable de l'Etat ? Il n'y en a pas d'autre que la propriété (…) La propriété moderne peut être considérée comme le triomphe de la liberté" Proudhon

"Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas élever le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes." Lincoln

#19 Rincevent

Rincevent

    Encyclopédie humaine

  • Animateur
  • 27028 messages
  • Ma référence:Revel, Simonnot, Sowell
  • Tendance:Libéral classique

Posté 24/09/2009 - 14:25

Heu si Lincoln était bien républiquain Whig (corige toi tu as écrit "il n'était certainement pas républiquain"),

Lincoln n'était pas "républiquain". Il était "républicain".

ce qui est l'équivalent avent le XXéme siécle dans l'histoire des courants politiques de libertarien.

Pas vraiment, même si à l'époque le bon sens libéral était certes plus répandu.
Malgré une littérature aussi abondante que fervente sur la "distribution des revenus", le fait est que la plupart des revenus ne sont pas distribués, mais gagnés. (Sowell) - La politesse se doit, la confiance s'accorde, mais le respect se mérite. - The meaning of peace is the absence of opposition to socialism. (Marx) - Social is a weasel word which has acquired the power to empty the nouns it qualifies of their meaning. (Hayek) - Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir. (Tocqueville) - Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude. (Benjamin Constant)

Le monde repose sur le savoir, le travail et la libéralité ; il se maintient par la vérité, la justice et la coopération. (Adapté de I, 2 et 18) - Que les hommes d'Etat soient calmes, car, sans cela, les hommes s'entre-dévoreraient. (Adapté de III, 2) - Celui qui dirige mal son peuple ne pourra jamais expier son crime. (Adapté de V, 21) - Le vrai héros est celui qui sait faire d'un ennemi un ami. (A de R N, 23)

Comme bien d'autres libéraux, je suis passé de "L'individualisme, c'est cool" à "Le marché libre, ça marche", puis à "L'Etat qui planifie, c'est dangereux". (Robert Bradley, Jr)

#20 sebastien

sebastien

    Ecrivaillon

  • Yabon Nonosse
  • 151 messages
  • Ma référence:Schumpeter, Spencer
  • Tendance:Anarcap

Posté 24/09/2009 - 14:32

Lincoln n'était pas "républiquain". Il était "républicain".


Pas vraiment, même si à l'époque le bon sens libéral était certes plus répandu.


Oui excuse moi, j'ai copié l'orthographe sur neuneu2K.
Enfin j'ai tout de méme lu à plusieurs reprises chez des auteurs reconnus que le courant Whig est dans la linié direct des libertariens du XXéme, bien qu'on ne puisse pas forcément faire d'équivalence et il suffit de regarder les programmes qui ont alors été appliqués.
« Voilà donc tout mon système : liberté de conscience, liberté de la presse, liberté du travail, liberté de l'enseignement, libre concurrence, libre disposition des fruits de son travail, liberté à l'infini, liberté absolue, liberté partout est toujours ! C'est le système de 1789 et 1793 ; le système de Quesnay, de Turgot, de Jean-Baptiste Say (…) La liberté, donc, rien de plus, rien de moins. Le « laisser-faire, laissez-passer » dans l'acception la plus littérale et la plus large ; conséquemment, la propriété, en tant qu'elle découle légitimement de cette liberté : voilà mon principe. Pas d'autre solidarité entre les citoyens que celle des accidents de force majeure (…) C'est la foi de Franklin, Washington, Lafayette, de Mirabeau, de Casimir Périer, d'Odilon Barrot, de Thiers… »

"La propriété est la plus grande force révolutionnaire qui existe et qui se puisse opposer au pouvoir (…) Où trouver une puissance capable de contre-balancer cette puissance formidable de l'Etat ? Il n'y en a pas d'autre que la propriété (…) La propriété moderne peut être considérée comme le triomphe de la liberté" Proudhon

"Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne. Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort. Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche. Vous ne pouvez pas élever le salarié en anéantissant l'employeur. Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes. Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant l'initiative et l'indépendance. Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils pourraient et devraient faire eux-mêmes." Lincoln


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)