Aller au contenu


Photo
- - - - -

Mes lectures du moment


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1818 réponses à ce sujet

#1801 ShoTo

ShoTo

    Homme de lettres

  • Utilisateur
  • 2725 messages
  • Ma référence:Feynman, Ron Paul
  • Tendance:Libéral écologiste

Posté 03/11/2014 - 19:17

Je suis tombé sur Tocqueville au bac (j'ai eu 2/20 :jesaispo: )


"Une monnaie papier, basée sur la seule confiance dans le gouvernement qui l'imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c'est-à-dire zéro" Voltaire

#1802 Mathieu_D

Mathieu_D

    Super Franchouille

  • Utilisateur
  • 9306 messages
  • Ma référence:Modern Drunkard Magazine

Posté 03/11/2014 - 21:11

Ben j'aime bien l'écume des jours. (Que l'ai lu en dehors de l'école.)

C'est Sartre que je ne pouvais pas piffrer au lycée.

#1803 Dardanus

Dardanus

    Historien

  • Membre Actif
  • 4109 messages
  • Ma référence:Mises
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 03/11/2014 - 21:50

Je suis tombé sur Tocqueville au bac (j'ai eu 2/20 :jesaispo: )

 

Ah, il note durement ce Tocqueville.


Le goût des fonctions publiques et le désir de vivre de l'impôt n'est point chez nous une maladie particulière à un parti, c'est la grande et permanente infirmité de la nation elle-même. Tocqueville

L’esprit humain est facilement troublé, mais ne devient que difficilement limpide, tout comme l’eau du bassin. Huainan Zi

S’il y avait moins de compassion dans le monde, il y aurait moins de problèmes dans le monde. Oscar Wilde

Jamais on ne fait le mal si pleinement et si gaiement que quand on le fait par conscience. Pascal

Un chien n’est pas un bon chien parce qu’il aboie bien ; un homme n’est pas un sage parce qu’il parle bien. Zhuang Zi

#1804 Nick de Cusa

Nick de Cusa

    Idiot inutile

  • Bureau
  • 29138 messages
  • Ma référence:Matt Ridley
  • Tendance:Minarchiste

Posté 08/11/2014 - 08:43

Ben j'aime bien l'écume des jours. (Que l'ai lu en dehors de l'école.)

...

Et alors ?


Qui se brule le cul doit s'asseoir sur les cloches. Vieux proverbe flamand.

"I refuse to join any club that would have me as a member." Marx.

"Just 'cos you got the power, that don't mean you got the right." Lemmy Kilminster
"People who say money doesn't make you happy just don't know where to go shopping." David Lee Roth.
"Pour être un politique, il faut avoir été opéré de la honte." Bernie Bonvoisin

"L'opposition, devenue traditionnelle, entre culture et technique, qui conduit à ne traiter l'objet technique que dans la dimension utilitaire de son intrumentalité est, comme le disait [Gilbert Simondon] "fausse et sans fondement" et "la plus forte cause d'aliénation dans le monde contemporain". Car, dans la mesure où la culture contemporaine méconnaît l'ordre technoscientifique -et justifie philosophiquement et glorifie médiatiquement cette méconnaissance- le sens qu'elle véhicule reste foncièrement archaïque, absolument inadapté à la réalité des sociétés modernes." Philippe Nemo et Jean Petitot.

#1805 ZHL

ZHL

    Scribouillard

  • Nouveau
  • 60 messages
  • Ma référence:Bastiat, Ayn Rand
  • Tendance:Minarchiste

Posté 08/11/2014 - 11:18

 J'ai eu pas mal de textes de Tocqueville en terminale et j'ai trouvé ça très bon. Ce que je n'ai toujours pas compris, c'est la prof, socialo-communiste, disant que c'est son auteur préféré. Je ne me l'explique toujours pas.

 

"L'écume des jours", j'y ai eu droit aussi et j'ai trouvé le prof de lettres bien plus inspiré dans ses choix.


"L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde." Frédéric Bastiat

"Cet État se veut si bienveillant envers ses citoyens qu’il entend se substituer à eux dans l’organisation de leur propre vie. Ira-t-il jusqu’à les empêcher de vivre pour mieux les protéger d’eux-mêmes ?" Alexis de Tocqueville


#1806 Ataraxie

Ataraxie

    Pisse-bleu

  • Utilisateur
  • 240 messages
  • Ma référence:Tocqueville, Nisbet,

Posté 08/11/2014 - 16:27

J'ai eu pas mal de textes de Tocqueville en terminale et j'ai trouvé ça très bon. Ce que je n'ai toujours pas compris, c'est la prof, socialo-communiste, disant que c'est son auteur préféré. Je ne me l'explique toujours

C'est assez simple : la mache de l'égalité et la démocratie sont des processus inévitables d'après Tocqueville, ce dont il faut se réjouir si l'on voit cela comme un bien.

"Non seulement les socialistes, mais encore les prétendus libéraux, qui leur préparent la voie, croient qu'avec de l'adresse les défauts de l'humanité peuvent être corrigés par de bonnes institutions. C'est une illusion. Quelle que soit la structure sociale, la nature défectueuse des citoyens se manifestera dans les mauvais effets qu'elle produira. Il n'y a point d'alchimie politique à l'aide de laquelle on puisse transformer des instincts de plomb en une conduite d'or." - Herbert Spencer


#1807 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Membre Actif
  • 7129 messages
  • Ma référence:Anthony de Jasay.
  • Tendance:Anarcap

Posté 17/11/2014 - 19:01

Le dernier numéro de Reason est particulièrement bien, avec un dossier sur le futur de la monnaie (inflation, silk road, bitcoin), et les contributions de Robert Murphy, Peter Schiff et David Henderson.


"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#1808 Jesrad

Jesrad

    Lost in translation

  • Habitué
  • 8069 messages
  • Ma référence:Anselme Bellegarrigue
  • Tendance:Anarcap

Posté 21/11/2014 - 11:49

Je lis 'Le droit et les droits de l'homme' de Michel Villey. Sa charge contre le positivisme juridique et le légalisme moderne est très appréciable, l'histoire du droit et les détails sur la pratique juridique des grecs et romains aussi. Par contre je trouve son opposition de principe au réductionnisme (ses attaques contre l'école de Salamanque sont vraiment peu claires) assez curieuse, et qu'il s'interdise d'en parler au sujet des sciences 'dures', des Lumières au présent ,me paraît d'ailleurs très suspect. J'ai même l'impression que ça tient, dans son cas, d'une forme de superstition.
Anarchy isn't about having no rules. It is about having no rulers who enforce unwanted rules on you. -- Kent McManigal
La seule fonction que l'Etat s'applique à remplir à merveille, c'est de se justifier. -- Pankkake
Il n'y a pas de vertu contrainte. -- Pierre Bessard
Rien n'est nécessaire qui ne soit juste. -- Frédéric Bastiat
Il n'y a pas d'excuse à ne pas faire le bien. -- Jabial
Le libéralisme c'est "laissez-faire", le socialisme c'est "laissez-vous faire". -- Malky
La démocratie absolue, c'est le pogrom devenu loi. -- paraphrasé depuis Rincevent
Bullshit makes the flowers grow, and that's beautiful.

#1809 Apollon

Apollon

    Houdini

  • Utilisateur
  • 10391 messages
  • Ma référence:Hayek, Aron
  • Tendance:Libéral classique

Posté 21/11/2014 - 12:49

Un classique. Le reductionisme ne peut pas être accueilli favorablement par son système.
Pour les hommes politiques en revanche, on les croit plus occupés à tendre aux hommes des pièges qu'à les diriger pour le mieux, et on les juge rusés plutôt que sages. L'expérience en effet leur a enseigné qu'il y aura des vices aussi longtemps qu'il y aura des hommes ; ils s'appliquent donc à prévenir la malice humaine, et cela par des moyens dont une longue expérience a fait connaître l'efficacité, et que des hommes mus par la crainte plutôt que guidés par la raison ont coutume d'appliquer ; agissant en cela d'une façon qui paraît contraire à la religion, surtout aux théologiens. (Spinoza)

hyperboree-apollon.blogspot.com/

#1810 Dardanus

Dardanus

    Historien

  • Membre Actif
  • 4109 messages
  • Ma référence:Mises
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 21/11/2014 - 12:59

Je lis 'Le droit et les droits de l'homme' de Michel Villey. Sa charge contre le positivisme juridique et le légalisme moderne est très appréciable, l'histoire du droit et les détails sur la pratique juridique des grecs et romains aussi. Par contre je trouve son opposition de principe au réductionnisme (ses attaques contre l'école de Salamanque sont vraiment peu claires) assez curieuse, et qu'il s'interdise d'en parler au sujet des sciences 'dures', des Lumières au présent ,me paraît d'ailleurs très suspect. J'ai même l'impression que ça tient, dans son cas, d'une forme de superstition.

 

C'est très curieux mais on trouve toujours très bonnes les critiques de ce qu'on estime critiquable et peu justifiées les critiques de ce qui nous plait.


Le goût des fonctions publiques et le désir de vivre de l'impôt n'est point chez nous une maladie particulière à un parti, c'est la grande et permanente infirmité de la nation elle-même. Tocqueville

L’esprit humain est facilement troublé, mais ne devient que difficilement limpide, tout comme l’eau du bassin. Huainan Zi

S’il y avait moins de compassion dans le monde, il y aurait moins de problèmes dans le monde. Oscar Wilde

Jamais on ne fait le mal si pleinement et si gaiement que quand on le fait par conscience. Pascal

Un chien n’est pas un bon chien parce qu’il aboie bien ; un homme n’est pas un sage parce qu’il parle bien. Zhuang Zi

#1811 Jesrad

Jesrad

    Lost in translation

  • Habitué
  • 8069 messages
  • Ma référence:Anselme Bellegarrigue
  • Tendance:Anarcap

Posté 21/11/2014 - 13:09

Pourtant je n'ai rien d'un théologien :lol: je ne suis même pas dualiste contrairement à Descartes, qu'il égratigne aussi au passage.
Anarchy isn't about having no rules. It is about having no rulers who enforce unwanted rules on you. -- Kent McManigal
La seule fonction que l'Etat s'applique à remplir à merveille, c'est de se justifier. -- Pankkake
Il n'y a pas de vertu contrainte. -- Pierre Bessard
Rien n'est nécessaire qui ne soit juste. -- Frédéric Bastiat
Il n'y a pas d'excuse à ne pas faire le bien. -- Jabial
Le libéralisme c'est "laissez-faire", le socialisme c'est "laissez-vous faire". -- Malky
La démocratie absolue, c'est le pogrom devenu loi. -- paraphrasé depuis Rincevent
Bullshit makes the flowers grow, and that's beautiful.

#1812 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Membre Actif
  • 7129 messages
  • Ma référence:Anthony de Jasay.
  • Tendance:Anarcap

Posté 21/11/2014 - 13:10

 Par contre je trouve son opposition de principe au réductionnisme (ses attaques contre l'école de Salamanque sont vraiment peu claires) assez curieuse, et qu'il s'interdise d'en parler au sujet des sciences 'dures', des Lumières au présent ,me paraît d'ailleurs très suspect. J'ai même l'impression que ça tient, dans son cas, d'une forme de superstition.

 

Je ne pense pas qu'il y ait superstition mais plutôt refus de s'engager sur un sujet qu'il ne maîtrise pas, et que d'ailleurs peu de néoaristotéliciens connaissent (je pense à Arendt, à McIntyre et même à L Strauss). Sur l'école de Salamanque, cela vient sans doute de sa thèse générale, qu'il développe dans son ouvrage "La formation de la pensée juridique moderne", qui est aussi une tentative de retour à St Thomas sans passer par le thomisme. Pour Villey, le thomisme de l'école de Salamanque est un retour au droit naturel l'apparition de la réforme. Non seulement les disciples espagnols ne se contentent pas de revenir à Thomas, mais ils ajoutent tout en en modifiant profondément l'esprit (toujours selon Villey). La place des espagnols est énorme, notamment en droit international (Vitoria, Soto, Suarez) et est aussi très originale. Mais elle masque en quelque sorte l'esprit de St Thomas d'avant la réforme, qui ne peut être crédité du jus gentium, du contrat social ou encore des droits subjectifs. Nécessairement, les auteurs et théologiens de l'époque vont mêler aux écrits de St Thomas des éléments nouveaux et extérieurs pour répondre aux questions qui se posent alors.


"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#1813 Jesrad

Jesrad

    Lost in translation

  • Habitué
  • 8069 messages
  • Ma référence:Anselme Bellegarrigue
  • Tendance:Anarcap

Posté 21/11/2014 - 13:33

D'ailleurs je ne l'ai pas même vu utiliser le mot 'réductionnisme', ouvertement il critique ce qu'il appelle idéalisme, et avec la définition qu'il en donne je constate que je ne suis pas idéaliste pour deux sous. Mais qualifier la démarche des scolastiques de 'bric à brac' lapidairement, c'est un peu court. Peut-être parce que ce n'est pas le sujet du bouquin, effectivement.
Anarchy isn't about having no rules. It is about having no rulers who enforce unwanted rules on you. -- Kent McManigal
La seule fonction que l'Etat s'applique à remplir à merveille, c'est de se justifier. -- Pankkake
Il n'y a pas de vertu contrainte. -- Pierre Bessard
Rien n'est nécessaire qui ne soit juste. -- Frédéric Bastiat
Il n'y a pas d'excuse à ne pas faire le bien. -- Jabial
Le libéralisme c'est "laissez-faire", le socialisme c'est "laissez-vous faire". -- Malky
La démocratie absolue, c'est le pogrom devenu loi. -- paraphrasé depuis Rincevent
Bullshit makes the flowers grow, and that's beautiful.

#1814 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Membre Actif
  • 7129 messages
  • Ma référence:Anthony de Jasay.
  • Tendance:Anarcap

Posté 21/11/2014 - 14:21

Je viens de terminer le livre de Gael Brustier sur La manif pour Tous un mai 68 conservateur. Enquête sociologique d'un militant de gauche chercheur dans une Université belge plutôt neutre dans le ton, pas très longue à lire, et qui essaie de montrer ce qu'il y a de nouveau dans ce mouvement grassroots qui a émergé en dehors de la partitocratie établie sur un terreau sociologique que tout le monde croyait disparu.

 

Cela m'a fait réviser mon jugement sur l'absence de conservatisme en France (Huguenin), et me fait penser qu'il serait intéressant de comparer cette création paradoxalement étonnamment contemporaine avec celle du conservatisme US dans les années 50. Je crois que contrairement aux USA; le conservatisme en France n'est pas porté par des intellectuels, puis popularisé une décennie plus tard par les think tanks et les politiques, mais qu'il est d’emblée porté par des secteurs de la population (de l'Eglise militante notamment) qui grâce aux nouvelles technologies se sont affranchis de la médiation des intellectuels publics.  

 

edit : un entretien avec l'auteur

http://www.lesinrock...stier-11536096/

 


"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#1815 Nick de Cusa

Nick de Cusa

    Idiot inutile

  • Bureau
  • 29138 messages
  • Ma référence:Matt Ridley
  • Tendance:Minarchiste

Posté 21/11/2014 - 18:42

C'est très curieux mais on trouve toujours très bonnes les critiques de ce qu'on estime critiquable et peu justifiées les critiques de ce qui nous plait.

Je pense que je serais assez d'accord avec une critique de cette phrase.


Qui se brule le cul doit s'asseoir sur les cloches. Vieux proverbe flamand.

"I refuse to join any club that would have me as a member." Marx.

"Just 'cos you got the power, that don't mean you got the right." Lemmy Kilminster
"People who say money doesn't make you happy just don't know where to go shopping." David Lee Roth.
"Pour être un politique, il faut avoir été opéré de la honte." Bernie Bonvoisin

"L'opposition, devenue traditionnelle, entre culture et technique, qui conduit à ne traiter l'objet technique que dans la dimension utilitaire de son intrumentalité est, comme le disait [Gilbert Simondon] "fausse et sans fondement" et "la plus forte cause d'aliénation dans le monde contemporain". Car, dans la mesure où la culture contemporaine méconnaît l'ordre technoscientifique -et justifie philosophiquement et glorifie médiatiquement cette méconnaissance- le sens qu'elle véhicule reste foncièrement archaïque, absolument inadapté à la réalité des sociétés modernes." Philippe Nemo et Jean Petitot.

#1816 ShoTo

ShoTo

    Homme de lettres

  • Utilisateur
  • 2725 messages
  • Ma référence:Feynman, Ron Paul
  • Tendance:Libéral écologiste

Posté 21/11/2014 - 23:54

Aucun rapport avec le sujet mais puisque le spécialiste officiel de Thatcher vient sur ce fil, je ne peux pas m'empêcher de demander, que penses tu des polémiques actuelles en Angleterre sur les pédophiles que Thatcher auraient couvert ?


"Une monnaie papier, basée sur la seule confiance dans le gouvernement qui l'imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c'est-à-dire zéro" Voltaire

#1817 Apollon

Apollon

    Houdini

  • Utilisateur
  • 10391 messages
  • Ma référence:Hayek, Aron
  • Tendance:Libéral classique

Posté 22/11/2014 - 07:19

C'est du flan total. Private eye a publié un article pour rappeler la liste des faux scoops du type qui a raconté ça, et son casier et diverses anecdotes.
Pour les hommes politiques en revanche, on les croit plus occupés à tendre aux hommes des pièges qu'à les diriger pour le mieux, et on les juge rusés plutôt que sages. L'expérience en effet leur a enseigné qu'il y aura des vices aussi longtemps qu'il y aura des hommes ; ils s'appliquent donc à prévenir la malice humaine, et cela par des moyens dont une longue expérience a fait connaître l'efficacité, et que des hommes mus par la crainte plutôt que guidés par la raison ont coutume d'appliquer ; agissant en cela d'une façon qui paraît contraire à la religion, surtout aux théologiens. (Spinoza)

hyperboree-apollon.blogspot.com/

#1818 NoName

NoName

    Jeune Déçu

  • Utilisateur
  • 5718 messages
  • Ma référence:Liborg
  • Tendance:Anarcap

Posté 23/11/2014 - 22:59

Je suis en train de lire l'action humaine la

C'est fou, j'avais essayé de le lire il y a deux ans, j'avais été stoppé net a cause de la difficulté, et la il m'a l'air aussi facile à lire qu'un album des schtroumpfs.

J'apprécie particulièrement l'explication du caractère rationnel des choix humains. Un des arguments qu'on m'a trop souvent servi contre le libéralisme c'Est que les choix ne sont pas tous rationnels et ainsi qu'il faut forcer certaines personne a faire certaines choses, comme leur interdire de se droguer, préparer leur retraite, mettre leur ceinture, etc...
Pour être sûr je voudrais savoir si on pourrait résumer grossièrement cette distinction entre ce qui est rationnel et ce qui est raisonnable .?

"Pour les événements croustillants, on fera les fils idoines, avec des titres neutres comme "Les Fous De Dieu Déclenchent La Guerre Civile" et "Vague De Pédés Sur La France" ou un truc comme ça. Je nous fais confiance." H16, #2477
"Un bon journaliste est un journaliste muet, sourd et surtout, surtout, au chômage." JIM16, #18
"Décrire la connerie de nos gouvernants n'est pas une tâche facile. On sonde l'infini..." Vincent Andrès, #2647
"-Lucilio: Un embryon, c'est la vie. Et le liquider, c'est bien tuer un organisme vivant.. -Sanksion: Facile à déterminer: Est-ce qu'il y'a du gras dans l'embryon ?" #19485

"Politiquement, ça sera toujours à la ramasse parce que l'intérêt des politiciens n'est certainement pas de fournir des solutions, mais de fournir des problèmes." H16, #57
"Deux socialistes sont dans un bateau, un socialiste tombe à l'eau, qu'est-ce qui reste? L'objectif, pour nous, est de couler ce maudit bateau." Rocou, #239

"La déflation, c'est le produit de l'ultra-libéralisme puisqu'il met la pression sur les pauvres gouvernements, dépendants des financiers apatrides de la City. Mais l'inflation, c'est aussi le produit de l'ultra-libéralisme puisqu'il augmente le coût de la vie pour les moins aisés. L'ultra-libéralisme, c'est plus fort que toi, tu ne peux pas gagner." Cthuhlu, #2732

"En France, on a des partis politiques sans adhérents et des syndicats sans syndiqués, c'est magnifique." MisterPolark, #3137

Si toi aussi tu veux aider JIM16 à écrire correctement : à â ç è é ê î ô ù û (Malky©)

 

"Liborg, c'est le marche ou crève du libéralisme. L'école la plus dure mais la meilleure de toute" Un ancien jeune de liborg


#1819 Lancelot

Lancelot

    21st century schizoid man

  • Utilisateur
  • 6743 messages
  • Ma référence:Schopenhauer
  • Tendance:Anarcap

Posté 25/11/2014 - 20:13

Par un concours de circonstances je suis en train de lire l'intégrale des Conan. Et je suis tombé sur cette tirade étonnamment machiavélienne.

"I found Aquilonia in the grip of a pig like you--one who traced his genealogy for a thousand years. The land was torn with the wars of the barons, and the people cried out under oppression and taxation. Today no Aquilonian noble dares maltreat the humblest of my subjects, and the taxes of the people are lighter than anywhere else in the world.

"What of you? Your brother, Amalrus, holds the eastern half of your kingdom, and defies you. And you, Strabonus, your soldiers are even now besieging castles of a dozen or more rebellious barons. The people of both your kingdoms are crushed into the earth by tyrannous taxes and levies. And you would loot mine--ha! Free my hands and I'll varnish this floor with your brains!"


Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.
- Arthur C. Clarke

Any sufficiently analyzed magic is indistinguishable from science!
- Agatha Heterodyne


2 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 2 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)