Aller au contenu


Photo
- - - - -

Mes lectures du moment


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1767 réponses à ce sujet

#1761 Hayek's plosive

Hayek's plosive

    Perfide exfiltré

  • Utilisateur
  • 11390 messages
  • Ma référence:Coyote

Posté 18/09/2014 - 13:54

Et l'autre c'est Jorion. Serieux, quoi, Jorion.

 

Tu vas vraiment le lire, poney?



#1762 poney

poney

    Gros posteur

  • Utilisateur
  • 13897 messages
  • Ma référence:Freddie Mercury
  • Tendance:Libéral classique

Posté 18/09/2014 - 13:55

Peut-être, Colman est l'un des rares types écoutable en économie dans ce pays et qui passe régulièrement dans la presse.

C'est pas parfait mais l'alternative ce sont les excités du PTB.


''Je crois que la différence qu'il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c'est que de temps en temps les oiseaux s'arrêtent de voler ! '' Coluche

"L'étatisme est souvent un naufrage personnel" Rincevent

J'ai accepté de parier un bac et non 5! Oui, je sais, je suis un petit joueur. Mais quand tu auras perdu, tu me remercieras de ne pas avoir fait monter davantage les enchêres

 

Je n'ai pas parlé de démission. J'ai parié qu'il n'irait pas au bout de son mandat. La nuance est effectivement de taille et mes chances de l'emporter n'en sont que plus importantes .

 

Rendez-vous fin 2015 pour voir qui aura eu raison

 


#1763 Tramp

Tramp

    Moine-copiste

  • Utilisateur
  • 7538 messages
  • Ma référence:Tocqueville, Rothbard
  • Tendance:Anarcap

Posté 18/09/2014 - 14:12

 

 

 On ne peut plus laisser les entreprises et les travailleurs livrés à eux-mêmes pour régler le problème de l'emploi. Je propose que l'Etat opère des créations massives d'emplois pour sauver la planète, reconstituer les forêts, nettoyer les villes, les rivières..., comme les grands projets des années 1930. Ce serait motivant pour les jeunes de se lever le matin avec cet objectif-là.

 

On ne peut plus faire ce qu'on a jamais fait, il faut donc changer en faisant ce qu'on a toujours fait. Et puis pelleter de la terre, au 21ème siècle, c'est très enrichissant.

 

 

 

Ce sera la ruine complète et immédiate de tout le monde, actionnaires, épargnants... 

 

Comme si les encaisses monétaires étaient la seule richesse des gens et qu'ils n'avaient pas d'actifs physiques.

 

 

 

Nous sommes confrontés à ce que Keynes appelait le miracle de l'intérêt composé : selon l'économiste britannique, une livre sterling placée à 3,5 % dans les années 1560, lorsque Drake captura les navires du trésor espagnol, valait 100 000 livres en 1930. Cela signifie qu'il faut remettre le système à zéro de temps en temps.

 

C'est quoi le lien logique entre les deux propositions ?

 

 

 

 Dans le passé, cela s'est réglé soit par un défaut de paiement soit par une bonne guerre. Mieux vaut la première solution.

 

Miam, une bonne guerre.

 

 

 

Si les robots bouffent de plus en plus le boulot des humains, il faudra imposer une taxe sur la productivité de ces machines, comme le proposait déjà l'économiste suisse de Sismondi au XIXe.

 

Mon dieu, quel con.


"Avec de la volonté, le rêve devient réalité." Theodor Herzl

 

"Move along people. there's nothing to see here."


#1764 Kara

Kara

    Gratte-papier

  • Utilisateur
  • 419 messages
  • Ma référence:Hayek, Constant, Mill
  • Tendance:Libéral classique

Posté 18/09/2014 - 15:48

"L'un est proche du libéral Milton Friedman." en parlant de Colmant. C'est juste lolesque. Alors d'accord, il dit de temps en temps des choses pas trop connes mais bon même une montre cassée indique la bonne heure 2 fois par jour


"Il affranchit le Rubicon"

#1765 Nihiliste frustré

Nihiliste frustré

    Plumitif

  • Utilisateur
  • 697 messages

Posté 18/09/2014 - 16:15

Nous sommes confrontés à ce que Keynes appelait le miracle de l'intérêt composé : selon l'économiste britannique, une livre sterling placée à 3,5 % dans les années 1560, lorsque Drake captura les navires du trésor espagnol, valait 100 000 livres en 1930. Cela signifie qu'il faut remettre le système à zéro de temps en temps.

Outre le fait qu'il omet totalement le risque qui justifie en grande partie les intérêts, il ne se rend même pas compte qu'un miséreux en aurait profité bien plus qu'un riche. Ou alors c'est justement pour éviter que le pauvre commence à épargner qu'il faut remettre le système à zéro de temps en temps, alors même qu'on prétend que l'épargne marche trop bien pour s'enrichir...

#1766 Tramp

Tramp

    Moine-copiste

  • Utilisateur
  • 7538 messages
  • Ma référence:Tocqueville, Rothbard
  • Tendance:Anarcap

Posté 18/09/2014 - 16:20

On peut pas savoir ce qu'il veut dire y a aucune logique. L'intérêt donne des intérêts donc il faut remettre à 0. Pourquoi ? N'importe qui qui voit ça se dit : "au contraire, c'est génial !"

 

Et puis être obligé d'en appeler à Keynes pour un simple calcul actuariel, faux en plus (ça fait plus de 330 000 livres)... 


"Avec de la volonté, le rêve devient réalité." Theodor Herzl

 

"Move along people. there's nothing to see here."


#1767 noob

noob

    Clerc

  • Utilisateur
  • 4675 messages
  • Tendance:Libéral classique

Posté 18/09/2014 - 16:57

Le nouveau bouquin de Jean-Marc Daniel :

Quelqu'un l'a lu ?


Moralité. Quand les hommes qui font la loi veulent se servir de leur puissance pour ôter à leurs concitoyens la liberté, cette maudite liberté, cette liberté si impopulaire aujourd'hui auprès de nos démocrates, ils devraient au moins commencer par avouer qu'elle donne du pain au peuple, et affirmer ensuite, s'ils l'osent, que c'est là un affreux malheur. Bastiat
L'intelligentsia de gauche, c'est la bonne conscience plus la subvention. J-F Revel

 

Breiz Atoa Tse Toung


#1768 Rincevent

Rincevent

    Encyclopédie humaine

  • Animateur
  • 26777 messages
  • Ma référence:Revel, Simonnot, Sowell
  • Tendance:Libéral classique

Posté 18/09/2014 - 17:36

Un proche est en train de le lire. Je compte le lui subtiliser à terme.
Malgré une littérature aussi abondante que fervente sur la "distribution des revenus", le fait est que la plupart des revenus ne sont pas distribués, mais gagnés. (Sowell) - La politesse se doit, la confiance s'accorde, mais le respect se mérite. - The meaning of peace is the absence of opposition to socialism. (Marx) - Social is a weasel word which has acquired the power to empty the nouns it qualifies of their meaning. (Hayek) - Qui cherche dans la liberté autre chose qu'elle-même est fait pour servir. (Tocqueville) - Dans tout ce qu'on nomme les excès de la liberté, je ne reconnais que l'éducation de la servitude. (Benjamin Constant)

Le monde repose sur le savoir, le travail et la libéralité ; il se maintient par la vérité, la justice et la coopération. (Adapté de I, 2 et 18) - Que les hommes d'Etat soient calmes, car, sans cela, les hommes s'entre-dévoreraient. (Adapté de III, 2) - Celui qui dirige mal son peuple ne pourra jamais expier son crime. (Adapté de V, 21) - Le vrai héros est celui qui sait faire d'un ennemi un ami. (A de R N, 23)

Comme bien d'autres libéraux, je suis passé de "L'individualisme, c'est cool" à "Le marché libre, ça marche", puis à "L'Etat qui planifie, c'est dangereux". (Robert Bradley, Jr)

Image IPB Image IPB


1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)