Aller au contenu


Photo
- - - - -

Mes lectures du moment


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2216 réponses à ce sujet

#2201 Voy

Voy

    Libéral de caniveau

  • Utilisateur
  • 1301 messages
  • Location:Lyon

Posté 18/05/2015 - 13:55


C'est moi ou il y a comme une espèce de thème récurrent dans les lectures de Mockingbird ?

 

 

Summerhill School est un établissement d'enseignement fondé en 1921 par Alexander Sutherland Neill (1883-1973) afin d'y appliquer ses théories pédagogiques originales d'inspiration libertaire1. Les principes du fonctionnement de l'école sont la liberté et une forme de démocratie basée sur l'égalité des voix pour sa gestion.

 



#2202 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Membre Actif
  • 7784 messages
  • Location:On ze web
  • Ma référence:Anthony de Jasay.
  • Tendance:Anarcap

Posté 19/05/2015 - 12:07

J'ai profité des vacances pour lire :

 

Le bien naturel, de Philippa Foot

 

http://en.wikipedia....oldid=540675839

 

Moral Man and immoral society de Reynold Niebuhr

 

http://fr.wikipedia....einhold_Niebuhr

 

et finir Les Sources du Moi de Charles Taylor

 

http://fr.wikipedia....or_(philosophe)

 

 

 

 

 


"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#2203 Johnathan R. Razorback

Johnathan R. Razorback

    Sceptique convaincu

  • Utilisateur
  • 785 messages
  • Ma référence:Mises, Spinoza, Machiavel
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 19/05/2015 - 12:28

Les Sources du Moi de Charles Taylor
 
http://fr.wikipedia....or_(philosophe)

 
Dans le fil sur Tocqueville et la colonisation, Troy89 dit que ce livre est génial. Tu peux nous en parler ?


« Le romantisme tant de fois mal défini, n’est à tout prendre, et c’est là sa définition réelle si l’on ne l’envisage que sous son côté militant, que le libéralisme en littérature. » -Victor Hugo, préface d’Hernani (1830).
 
« L’idée européenne est vide. » -Raymond Aron, Les guerres en chaîne (1951).

« La France est le seul pays où l'on expérimenta sérieusement le mercantilisme, avec pour résultat des manufactures prospères crées très tôt sur l'intervention de l'Etat. Le pays ne s'en est jamais vraiment remis. Lorsque vint l'âge de la libre entreprise, la bourgeoisie française se montra réticente face aux investissements non protégés. En revanche, l'administration, née elle aussi du mercantilisme, lui survécut. Bien que celle-ci ait perdu toutes ses fonctions productives, elle reste aujourd'hui encore plus caractéristique nationalement, et plus gênante pour son redressement, que la bourgeoise.» -Hannah Arendt, L'Antisémitisme, première partie des Origines du Totalitarisme (1951).

john_ross, (le) 26 Mai 2015 - 13:50, a écrit :
"Sauf que Juppé ne sera jamais au second tour de la primaire.
Juppé c'est une baudruche centriste qui n' aucune chance il arrivera même derrière Lemaire
."
Pari tenu.

Mon blog: http://oratio-obscura.blogspot.fr/


#2204 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Membre Actif
  • 7784 messages
  • Location:On ze web
  • Ma référence:Anthony de Jasay.
  • Tendance:Anarcap

Posté 20/05/2015 - 11:43

 
Dans le fil sur Tocqueville et la colonisation, Troy89 dit que ce livre est génial. Tu peux nous en parler ?

 

C'est effectivement un livre remarquable, servi par une très grande érudition de la part de son auteur. Le premier tiers du livre m'a intéressé au plus haut point, en particulier les critiques adressées à certains courants scientistes contemporains en éthique (E Wilson et J Mackie, même si je pense que la critique volontairement polémique adressée à ce dernier tombe un peu à côté). Un peu à la manière du second Wittgenstein ou de l'école de Cambridge (Skinner), l'auteur rappelle que le lexique moral n'est pas indépendant du contexte langagier et des questions qui se sont tenues à un moment précis dans le monde social-historique. Sans la dimension "jeux de langage", la question éthique devient incompréhensible pour les philosophes qui s'en saisissent. Plus généralement, l'auteur montre que les théories politiques s'articulant sur le "Moi désengagé", c'est-à-dire prétendant à la neutralité par l'abstraction formelle de son langage, n'ont pu naître et ne peuvent se comprendre qu'à la lumière d'un certain nombre de transformations sociales et historiques situées qui vont lui donner un sens (en gros, l'invention du sujet, du Moi, de l'intériorité et la légitimité de son exploration). Le dernier tiers du livre sur l'influence du romantisme m'a semblé moi convaincant (et plus ennuyeux), jusqu'à m'interroger sur les limites de l'exercice que s'était imposé Taylor : Faire de l'histoire des idées est un exercice d'équilibriste assez difficile à tenir, car pour dessiner la généalogie des idées elles-mêmes, il faut à la fois mettre au second plan l'histoire sociale et politique (les conditions d'émergence de la pensée) et la cohérence interne des théories proposées par les auteurs étudiés (il ne s'agit pas de juxtaposer des études sur la pensée des auteurs prises indépendamment les unes des autres). Du coup, certains courants ou auteurs (en particulier le romantisme) prennent parfois une place, ou au contraire sont parfois négligés pour justifier la thèse de départ. J'aurais par exemple aimé voir plus de place pour des auteurs comme Rousseau (même si l'auteur en parle bcp), Hume ou Montaigne. Ceci posé, ça reste un livre très profond, et un classique contemporain.


"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#2205 Patrick Smets

Patrick Smets

    Foutrement hétéronormé !

  • Habitué
  • 10521 messages
  • Location:Bruxelles

Posté 22/05/2015 - 15:53

 l'invention du sujet, du Moi, de l'intériorité et la légitimité de son exploration

Je déteste cette expression car je sais trop bien ce qu'elle sert à introduire comme conclusion.

Mais je reconnais que je n'ai rien lu de systématique sur cette idée. Y-a-t-il un ouvrage de référence qui montre en quoi il y aurait un sujet spécifiquement occidental et contemporain et comment d'autres peuples vivent leur rapport à leur individualité ?


Travail. Famille. Patrick.

#2206 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Membre Actif
  • 7784 messages
  • Location:On ze web
  • Ma référence:Anthony de Jasay.
  • Tendance:Anarcap

Posté 22/05/2015 - 16:28

Il faut entendre invention autant comme découverte que comme création ama. En général on pense au livre de L Dumont Homo aequalis, mais il y en a d'autres. Personnellement, sur le sujet, j'ai plusieurs références en tête qui se recoupent (notamment l'homme spéculaire de Rorty, La vie de l'esprit d'Arendt ou même les origines philosophiques du libéralisme de Jaume ou certains livres de Oakeshott)


"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#2207 Patrick Smets

Patrick Smets

    Foutrement hétéronormé !

  • Habitué
  • 10521 messages
  • Location:Bruxelles

Posté 22/05/2015 - 17:40

Sa reconnaissance publique est une chose.

Sa découverte un moindre mal.

Mais son invention sous-entend un création culturelle et met à mal l'universalisme libéral.


Travail. Famille. Patrick.

#2208 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Membre Actif
  • 7784 messages
  • Location:On ze web
  • Ma référence:Anthony de Jasay.
  • Tendance:Anarcap

Posté 22/05/2015 - 17:58

 

Mais son invention sous-entend un création culturelle et met à mal l'universalisme libéral.

 

Je dirais qu'il met à mal un certain libéralisme qui a tendance à naturaliser le langage du droit et de la propriété et à raisonner dans des termes comme s'ils existaient de toute éternité, mais pas le libéralisme en général. Cependant, reconnaître que certaines conventions nées de circonstances particulières de l'histoire européenne ne veut pas dire qu'elles ne sont pas bonnes et transmissibles au reste de l'humanité. 


"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#2209 PABerryer

PABerryer

    Pikkendorff

  • Membre Adhérent
  • 4124 messages
  • Location:Between Arda and the Discworld
  • Ma référence:Edmund Burke
  • Tendance:Libéral conservateur

Posté 22/05/2015 - 18:00

Je viens de finir « BOSSUET, CONSCIENCE DE L’ÉGLISE DE FRANCE » par Aimé Richardt, pas mal mais l'auteur laisse trop passé ses convictions personnelles ce qui finit par nuit au propos (et je le soupçonne fortement d'être un protestant vu l'obsession qu'il a pour ce sujet tout au long du livre).

 

Sinon j'attaque un petit ouvrage de Villey sur le Droit Romain.

 
« Il suffit que les hommes de bien ne fassent rien pour que le mal triomphe. » Edmund Burke
« Abstract liberty, like other mere abstractions, is not to be found. » Edmund Burke

"La politique n'est pas l'art du possible mais de rendre possible ce qui est nécessaire" Richelieu

« La meilleure chance de bonheur que le monde ait jamais entrevue a été gâchée parce que la passion de l'égalité a détruit l'espoir de la liberté. » Lord Acton

"Le jour où la France coupa la tête à son roi, elle commit un suicide. " Ernest Renan

« D'après tous les principes de la morale la plus universelle, le fait d'exiger de certains citoyens un impôt qui ne soit pas pensé et calculé comme le paiement de services rendus par l'État – le fait, donc, de prendre à certains hommes le fruit de leur travail et de leur propriété sans contrepartie – s'appelle un vol. » Philippe Nemo

« A force de murmurer le nom du Roy, naîtront l'espoir du Roy, puis la nécessité du Roy, enfin la Royauté renaîtra. » Talleyrand


"Le principe royal ne repose pas sur la foi que l'on a ou que l'on n'a pas en lui. Il importe peu que l'on y croie ou que l'on y croie plus, et que les incrédules soient innombrables. Cela ne peut peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi." Jean Raspail

#2210 Patrick Smets

Patrick Smets

    Foutrement hétéronormé !

  • Habitué
  • 10521 messages
  • Location:Bruxelles

Posté 22/05/2015 - 19:24

Je dirais qu'il met à mal un certain libéralisme qui a tendance à naturaliser le langage du droit et de la propriété et à raisonner dans des termes comme s'ils existaient de toute éternité, mais pas le libéralisme en général. Cependant, reconnaître que certaines conventions nées de circonstances particulières de l'histoire européenne ne veut pas dire qu'elles ne sont pas bonnes et transmissibles au reste de l'humanité. 

Que des conventions doivent être inventées et expérimentées avant de se répandre, c'est l'évidence. Mais le soi n'est pas une convention, c'est un donné universel (ou pas, telle est la question)

Le droit est une convention, l'individualisme, c'est une épistémologie.


Travail. Famille. Patrick.

#2211 F. mas

F. mas

    Cheshire Cat

  • Membre Actif
  • 7784 messages
  • Location:On ze web
  • Ma référence:Anthony de Jasay.
  • Tendance:Anarcap

Posté 22/05/2015 - 20:35

 Mais le soi n'est pas une convention, c'est un donné universel (ou pas, telle est la question)

Le droit est une convention, l'individualisme, c'est une épistémologie.

 

Ce qui est conventionnel, c'est la façon et la légitimité à parler de soi comme individu à part entière. L'individu est un donné universel, mais on prend conscience de son importance à un moment précis et on invente un langage pour en rendre compte.


"I would remind you that extremism in the defense of liberty is no vice! And let me remind you also that moderation in the pursuit of justice is no virtue"

Barry Goldwater, visiblement inspiré par Cicéron.

#2212 Voy

Voy

    Libéral de caniveau

  • Utilisateur
  • 1301 messages
  • Location:Lyon

Posté 23/05/2015 - 01:18

J'ai acheté La Mauvaise Vie de Frederic Mitterrand sur Amazon (c'est cool d'acheter des Brochés d'occasion pour 0,99 centimes en très bon état), le personnage m'avait touché sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel.

 

(franchouillitude>9000)



#2213 PABerryer

PABerryer

    Pikkendorff

  • Membre Adhérent
  • 4124 messages
  • Location:Between Arda and the Discworld
  • Ma référence:Edmund Burke
  • Tendance:Libéral conservateur

Posté 23/05/2015 - 09:01

Mouais pour un pédophile....


« Il suffit que les hommes de bien ne fassent rien pour que le mal triomphe. » Edmund Burke
« Abstract liberty, like other mere abstractions, is not to be found. » Edmund Burke

"La politique n'est pas l'art du possible mais de rendre possible ce qui est nécessaire" Richelieu

« La meilleure chance de bonheur que le monde ait jamais entrevue a été gâchée parce que la passion de l'égalité a détruit l'espoir de la liberté. » Lord Acton

"Le jour où la France coupa la tête à son roi, elle commit un suicide. " Ernest Renan

« D'après tous les principes de la morale la plus universelle, le fait d'exiger de certains citoyens un impôt qui ne soit pas pensé et calculé comme le paiement de services rendus par l'État – le fait, donc, de prendre à certains hommes le fruit de leur travail et de leur propriété sans contrepartie – s'appelle un vol. » Philippe Nemo

« A force de murmurer le nom du Roy, naîtront l'espoir du Roy, puis la nécessité du Roy, enfin la Royauté renaîtra. » Talleyrand


"Le principe royal ne repose pas sur la foi que l'on a ou que l'on n'a pas en lui. Il importe peu que l'on y croie ou que l'on y croie plus, et que les incrédules soient innombrables. Cela ne peut peser. Dieu est Dieu, et le roi est le roi." Jean Raspail

#2214 Patrick Smets

Patrick Smets

    Foutrement hétéronormé !

  • Habitué
  • 10521 messages
  • Location:Bruxelles

Posté 23/05/2015 - 09:56

Ce qui est conventionnel, c'est la façon et la légitimité à parler de soi comme individu à part entière. L'individu est un donné universel, mais on prend conscience de son importance à un moment précis et on invente un langage pour en rendre compte.

Une réf ? (et pas 5 ou 6 auteurs qui ont chacun écrit 20 bouquins !  :icon_wink:  )


Travail. Famille. Patrick.

#2215 Nick de Cusa

Nick de Cusa

    Idiot inutile

  • Sage
  • 31083 messages
  • Location:Bruxelles
  • Ma référence:Matt Ridley
  • Tendance:Minarchiste

Posté 23/05/2015 - 10:05

...le personnage m'avait touché sur Le Divan ...

Quel âge avais-tu ?


Qui se brule le cul doit s'asseoir sur les cloches. Vieux proverbe flamand.

"I refuse to join any club that would have me as a member." Marx.

"Just 'cos you got the power, that don't mean you got the right." Lemmy Kilminster
"People who say money doesn't make you happy just don't know where to go shopping." David Lee Roth.
"Pour être un politique, il faut avoir été opéré de la honte." Bernie Bonvoisin

"L'opposition, devenue traditionnelle, entre culture et technique, qui conduit à ne traiter l'objet technique que dans la dimension utilitaire de son intrumentalité est, comme le disait [Gilbert Simondon] "fausse et sans fondement" et "la plus forte cause d'aliénation dans le monde contemporain". Car, dans la mesure où la culture contemporaine méconnaît l'ordre technoscientifique -et justifie philosophiquement et glorifie médiatiquement cette méconnaissance- le sens qu'elle véhicule reste foncièrement archaïque, absolument inadapté à la réalité des sociétés modernes." Philippe Nemo et Jean Petitot.

#2216 Voy

Voy

    Libéral de caniveau

  • Utilisateur
  • 1301 messages
  • Location:Lyon

Posté 23/05/2015 - 12:18

:lol:

#2217 Johnathan R. Razorback

Johnathan R. Razorback

    Sceptique convaincu

  • Utilisateur
  • 785 messages
  • Ma référence:Mises, Spinoza, Machiavel
  • Tendance:Libéral de gauche

Posté 23/05/2015 - 21:54

J'ai acheté La Mauvaise Vie de Frederic Mitterrand sur Amazon (c'est cool d'acheter des Brochés d'occasion pour 0,99 centimes en très bon état), le personnage m'avait touché sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel.

:icon_violent:


« Le romantisme tant de fois mal défini, n’est à tout prendre, et c’est là sa définition réelle si l’on ne l’envisage que sous son côté militant, que le libéralisme en littérature. » -Victor Hugo, préface d’Hernani (1830).
 
« L’idée européenne est vide. » -Raymond Aron, Les guerres en chaîne (1951).

« La France est le seul pays où l'on expérimenta sérieusement le mercantilisme, avec pour résultat des manufactures prospères crées très tôt sur l'intervention de l'Etat. Le pays ne s'en est jamais vraiment remis. Lorsque vint l'âge de la libre entreprise, la bourgeoisie française se montra réticente face aux investissements non protégés. En revanche, l'administration, née elle aussi du mercantilisme, lui survécut. Bien que celle-ci ait perdu toutes ses fonctions productives, elle reste aujourd'hui encore plus caractéristique nationalement, et plus gênante pour son redressement, que la bourgeoise.» -Hannah Arendt, L'Antisémitisme, première partie des Origines du Totalitarisme (1951).

john_ross, (le) 26 Mai 2015 - 13:50, a écrit :
"Sauf que Juppé ne sera jamais au second tour de la primaire.
Juppé c'est une baudruche centriste qui n' aucune chance il arrivera même derrière Lemaire
."
Pari tenu.

Mon blog: http://oratio-obscura.blogspot.fr/



1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)